3e numéro de la Bibliothèque palestinienne

C’est une série des petits livrets lancée par le Centre culturel français de Naplouse voici déjà onze ans et repris par celui de Ramallah. « La beauté au naturel » est le troisième après « A la découverte de Naplouse Sichem & Sébastiyeh » publié en 1996 et « La cuisine de Siham, quelques recettes de cuisine nabulsie » paru l’année dernière.

JPEG
« La beauté au naturel » réunit plusieurs recettes palestiniennes et algériennes pour le soin du visage, des mains et des cheveux tout en utilisant des produits naturels que l’on trouve dans la cuisine ou la salle de bain de chaque maison : le persil, l’huile d’olive, le marc du café, le savon à l’huile d’olive, etc.

Une partie spéciale a été consacrée au fameux savon de Naplouse dont l’invention remonte loin dans l’histoire et qui est arrivée jusqu’en Europe, rapportée par les croisades. Le savon de Marseille, une marque très connue dans le monde, tire son origine du savoir-faire des savonneries de Naplouse en Palestine, d’Alep en Syrie, etc.

Etant donné l’importance du henné dans la gamme des produits naturels utilisés par les grand-mères depuis la nuit des temps, il était juste de consacrer un autre chapitre à ses propriétés et à ses usages.

En une quarantaine de pages et en deux langues, français et arabe, « La beauté au naturel » révèle tous les secrets collectés en Algérie ou au Moyen Orient par la médiathécaire Hala Kaileh et la professeure de français Samia Daoud .

« La beauté au naturel », Hala Kaileh & Samia Daoud, La Bibliothèque palestinienne n° 3, 2007. Bientôt en vente au CCFA.

publié le 01/11/2007

haut de la page