A l’occasion du premier jour de la Présidence française, le Consul Général à Al Ayyam : "Nous voulons jouer un rôle actif dans le processus de paix"

Al Ayyam - Abdelraouf Arnaout : Le Consul Général de France, M. Alain Rémy, a déclaré à Al Ayyam que la France était devenue depuis le 1er juillet un membre à part entière du Quartette en tant que présidente de l’Union Européenne : « La France souhaite être plus présente et jouer un rôle actif dans le processus de paix » a-t-il ajouté.

M. Alain Rémy a déclaré : « La France, en tant que présidente de l’Union Européenne et à compter de mardi, est devenue un membre à part entière du Quartette et nous souhaitons que le Quartette joue un rôle plus actif. Le Quartette est composé, comme vous le savez, de l’Union Européenne, des Etats-Unis, de la Russie et de l’ONU. L’Europe est donc présente et souhaite l’être davantage dans le processus de paix ».

Dans une initiative sans précédent, le Consul général de France a mis à profit cette première journée de présidence française pour organiser une visite de la Vieille Ville intitulée « L’Europe à Jérusalem » avec les consuls et représentants des pays de l’Union Européenne. Cette visite a permis de se rendre dans de nombreux lieux qui rattachent l’histoire de la ville à celle de l’Europe.

JPEG
Le Consul Général de France organise une visite de la Vieille Ville de Jérusalem pour les Consuls des pays européens

Le Consul Général a déclaré : « L’histoire de Jérusalem et de sa Vieille Ville aux 19ème et 20ème siècles est très liée aux pays européens et la majeure partie de nos collègues et amis ne savent pas à quel point leurs pays sont liés à l’histoire de Jérusalem. L’idée de cette visite était de permettre à nos collègues des pays européens de découvrir ou de redécouvrir leur passé à travers une marche dans la Vieille Ville et autour de ses bâtiments tels que les anciens consulats britannique, américain ou d’Espagne, et de voir ce que sont devenus aujourd’hui d’autres bâtiments tels que l’hospice autrichien. Je pense qu’il était utile de redécouvrir le lien entre la Vieille Ville de Jérusalem-est et les pays d’Europe ». Il a ajouté, à la fin de la visite : « Une des exemples les plus forts est le Dom Polski : je pense qu’à part notre collègue polonais, personne ne connaissait le Dom Polski car c’est une fondation religieuse fermée au public à l’histoire inhabituelle ».

M. Alain Rémy a insisté sur l’importance de cette visite qui répond à plusieurs souhaits, outre la volonté de marquer le premier jour de la PFUE : « Il y a plus d’une raison à l’organisation de la visite : c’est le premier jour de la PFUE, cette visite illustre l’orientation générale que nous souhaitons donner à notre présidence locale à Jérusalem et à Ramallah et nous voulions également montrer à quel point les pays européens sont ancrés dans l’histoire de cette ville. Nous poursuivrons ce type d’action dans le futur pour montrer ce que peuvent apporter les pays européens, individuellement et collectivement, à Jérusalem-est ».

La visite s’est déroulée le long d’un parcours débutant à la porte de Jaffa, avec la visite du centre « Christ Church », édifié en 1849 par la « London Jews Society » et qui a marqué l’établissement de la première présence protestante...

publié le 09/03/2010

haut de la page