Appel d’offre Al-Maqdisi 2010 : Résultats

Le programme al-Maqdisi de coopération scientifique dans les Territoires Palestiniens est en plein essor. Le Consulat Général de France œuvre à un renforcement du programme : l’annualisation prévue dans l’arrangement administratif représente un doublement de l’effort financier français dans ce domaine. 50 000 euros ont été programmés en 2010, et 50 000 sont prévus pour 2011.

Le 21 juillet 2010, le comité de sélection des projets, suite à l’appel d’offres de l’année 2010, s’était réuni avant la signature de l’arrangement administratif. M. Benoit Tadié, Conseiller de coopération et d’action culturelle au Consulat général de France à Jérusalem, Mme Fanny Lafourcade, Attachée de coopération universitaire et institutionnelle, et Melle Luce Ricard, stagiaire, constituaient la partie française. La partie palestinienne était composée de M. Fahoum Chalabi, vice-ministre adjoint pour l’enseignement supérieur, M. Ali Zaidan, secrétaire général du Conseil pour la recherche scientifique, et de M. Saeb Khayat, directeur général pour la recherche scientifique.

Cinq projets ont été retenus sur un total de 10 projets :

- “Design and control of photovoltaic systems” est un projet conduit par M. Ghislain Remy de l’Université Paris-Sud 11- Laboratoire de génie électrique de Paris et M. Mahmoud Ismail de l’Université technique palestinienne de Tulkarem (PTU). Paris-Sud 11 est impliquée depuis plusieurs années dans une coopération de grande qualité avec PTU dans le domaine technique ; ce projet la prolonge et la poursuit, dans un domaine particulièrement crucial pour les Territoires palestiniens, celui de la production d’énergie solaire.

-  “Removal of pollutants : e.g. heavy toxic metal ions and sulfide ions from waste and drinking water using immobilized polysiloxane ligand systems” est un projet conduit par Mme Florence Babonneau de l’Université Pierre et Marie Curie, Paris 6 - Collège de France et M. Issa Al Nahhal de l’Université Al Azhar de Gaza. Projet à l’avant-garde du domaine, il est particulièrement important dans le contexte gazaoui où l’accès à l’eau potable et le traitement des eaux usées sont très problématiques.

- “Optical morphological and electrical characterization of organic molecules used in electronics devices” est un projet conduit par M. Marc Chaigneau de l’Ecole Polytechnique et M. Jamal Ghabboun de l’Université de Bethléem. Ce projet prévoit un transfert de compétences important entre l’une des meilleures institutions universitaires françaises, l’Ecole Polytechnique, et l’Université de Bethléem, dans un domaine prioritaire pour les Territoires palestiniens, le développement de filières économiquement viables de cellules solaires photovoltaïques.

- “Utilization of direct solar light in water disinfection : photodegradation of microorganisms in drinking waters” est un projet conduit par M. Guy Campet de l’Institut de chimie de la matière condensée de Bordeaux et M. Hikmat Hilal de l’Université An Najah à Naplouse. Ce dernier est à la tête d’un des plus importants pôles de recherche dans les Territoires palestiniens et bénéficie du soutien du Consulat général de France à Jérusalem depuis plusieurs années.

- “Environmental and urban planning in Palestine- trends and prospective (comparative studies)” est un projet conduit par M. Armel Huet de l’Université de Rennes 2 et M. Ali Adbel Hamid de l’Université An Najah à Naplouse. Ce projet vise à développer le secteur – très faible - de l’urbanisme dans les Territoires palestiniens.

publié le 10/11/2011

haut de la page