Attentats de Paris : message du Consul général

JPEG

Au lendemain d’attaques terroristes sans précédent, qui ont fait près de 130 morts et plus de 230 blessés en quelques heures, nous ne pouvons qu’exprimer d’abord notre compassion pour les victimes et leurs familles terriblement éprouvées. Les mots font défaut pour dire toute l’horreur que nous inspirent ces crimes odieux. Comme l’a indiqué le Président de la République, c’est bien un « acte de guerre » qui a frappé notre pays, jusqu’au cœur de sa capitale.

A travers Paris et la France, ce sont les valeurs universelles qui nous unissent qui ont été visées. Les individus qui ont commis ou commandité les attentats terroristes de Saint-Denis et Paris pensent sans doute pouvoir détruire les principes de notre République. Mais comme l’a rappelé François Hollande, si la France a été blessée, elle est néanmoins prête à faire face à la menace avec une résolution inentamée, et aujourd’hui plus que jamais à assumer fièrement ses valeurs.

J’adresse à tous ceux, Français, Palestiniens ou Israéliens, qui m’ont déjà témoigné leur sympathie et leur solidarité, mes plus sincères remerciements. L’heure est à l’unité nationale et au rassemblement de toutes les forces que compte notre pays. Vos messages nous confortent dans la conviction que c’est la seule voie juste.

C’est également cette conviction qui s’est exprimée à travers la cérémonie d’hommage aux victimes organisée le 15 novembre au Consulat général de France à Jérusalem et la minute de silence observée le 16 novembre dans les emprises du Consulat général, de l’Institut français ainsi que sur les domaines nationaux et au Lycée français.

Hervé Magro
Consul général de France à Jérusalem

publié le 18/11/2015

haut de la page