Célébration de la fête nationale du 14 juillet à Gaza

A l’invitation du Consul général de France à Jérusalem Frédéric Desagneaux, une réception a été organisée le lundi 15 juillet dans les locaux du nouvel Institut Français de Gaza à l’occasion de la fête nationale, en présence du directeur de l’Institut Anthony Bruno et du responsable de l’antenne consulaire de Gaza Majdy Shakkoura.

De nombreuses personnalités palestiniennes nationales et locales figuraient parmi les 250 invités présents à cette réception, notamment Kamal Al Shrafi, ministre des Affaires sociales de l’Autorité Palestinienne, le Gouverneur de Khan Younes Osama Al Farra, le président de la caisse des retraites Farouk Al Franji, les députés Faisal Abushahla, Ashraf Jumaa, Mohammed Hijazi et Jamal Al Khodari, ainsi que le Président de l’Université Islamique Kamalin El Shaat, le chef du Secours agricole Abdelkarim Ashour et le responsable du Fatah à Gaza Ibrahim Abu Naja.

JPEG

JPEG

JPEG

Lors de son allocution, le Consul général a fait part de son plaisir d’accueillir la célébration du 14 juillet dans les locaux du nouvel Institut Français, rendant hommage à cette occasion à toutes les personnes ayant permis l’aboutissement de ce projet, notamment le cabinet d’architectes Zawaya Design et les entreprises Abu Chamala et Abu Dan.

JPEG

JPEG

Le Consul général a rappelé les deux messages portés par ce projet : tout d’abord, les valeurs chères à la France, "la liberté, l’égalité et la fraternité qui correspondent aux aspirations du peuple palestinien". Il a souligné que ce sont ces valeurs que la France entend promouvoir lorsqu’elle appelle à la création d’un Etat palestinien vivant en paix et en sécurité aux côtés d’Israël, et incluant la Cisjordanie et Gaza. Le deuxième message exprimé par le Consul général est celui de "la confiance en l’avenir de Gaza et de la France à Gaza". Par la construction de ce nouvel institut, la France signifie en effet "sa volonté de présence sur le long terme à Gaza, en particulier auprès de la jeunesse".

Enfin, le Consul général a fait part de sa gratitude et de sa reconnaissance ainsi que celle de la France à tout le personnel travaillant à l’Institut français de Gaza pour son dévouement et son engagement au service de la France et de l’amitié franco-palestinienne, avant de saluer également les représentants de la société civile gazaouie, le personnel de l’UNRWA et celui des différentes ONG œuvrant dans la bande de Gaza.

VIDEO

JPEG

JPEG

publié le 14/11/2016

haut de la page