Célébration du 14 juillet à Jérusalem

Les célébrations de la Fête Nationale française se sont poursuivies le dimanche 14 juillet à la Basilique Saint-Anne, domaine national français, où plus de deux cent personnes ont assisté à la Messe consulaire célébrée chaque année en l’honneur de la République.

JPEG

JPEG

En présence du Consul général de France à Jérusalem et de Madame Frédéric Desagneaux, une vingtaine de prêtres autour de la communauté des Pères Blancs , ont concélébré l’eucharistie. Plusieurs paroisses françaises en pèlerinage (Le Mans, Versailles) ont animé l’office présidé par le Père Jean-Daniel Gullung, supérieur de la communauté assomptionniste de Saint Pierre-en-Gallicante. Soulignant l’importance de la présence française à Jérusalem, ce dernier a rappelé que la France n’avait jamais hésité à prendre des risques pour la défense de la justice et de la paix à Jérusalem et dans les Territoires Palestiniens, avec le souci constant d’une solidarité envers les plus pauvres.

JPEG

JPEG

JPEG

Plus tard dans la journée, une réception était organisée au Consulat général de France. Parmi les 300 invités, ont assisté des responsables et membres des communautés religieuses de Jérusalem, des membres de la société civile et des journalistes ainsi que plusieurs représentants officiels, dont le ministre de la culture palestinien mais également des représentants de la Mairie de Jérusalem et de diverses institutions israéliennes ainsi que de nombreux membres du corps diplomatique.

JPEG

JPEG

Au cours de son allocution, le Consul général de France a félicité le nouveau député de la 8ème circonscription des Français de l’étranger, Meyer Habib. Il a également salué les conseillers de l’Assemblée des Français de l’étranger présents, Jacquot Grünewald et Sylvain Semhoun.

Le Consul général a rappelé "les principes sur lesquels repose le socle républicain, la liberté, l’égalité et la fraternité, des valeurs qui transcendent les siècles et les continents et qui à Jérusalem peut-être plus qu’ailleurs doivent trouver tout leur sens". Il a assuré les personnes présentes "de l’engagement sans relâche de la France en faveur du dialogue, de la justice et de la paix" et de l’appui à "tous les efforts qui visent à favoriser la reprise des négociations entre Israéliens et Palestiniens".

JPEG

Il a enfin rendu hommage à tous les partenaires du Consulat général de France à Jérusalem, citant notamment le Centre français de recherche à Jérusalem, les deux Instituts français de Jérusalem (Romain Gary et Chateaubriand), le Lycée français de Jérusalem, le Théâtre national palestinien et le centre Yabous, la Foire internationale du Livre de Jérusalem, le Musée d’Israël, la Cinémathèque, l’Université hébraïque et l’Agence France Presse.

JPEG

PDF - 13.6 ko
Discours du Consul Général

publié le 23/08/2013

haut de la page