Célébration franco-allemande à la Résidence de France

C’’est une heureuse conjonction de calendrier qui a permis la tenue du concert du pianiste berlinois Till Aly à la Résidence du Consul Général, mardi 10 novembre. Qui pouvait mieux que lui symboliser le trait d’’union entre la France et l’’Allemagne, au lendemain de la célébration du vingtième anniversaire de la chute du mur de Berlin et à la veille des commémorations du 11 novembre ? Till Aly, Berlinois de naissance, a fait de Paris sont port d’’attache et son insatiable sagacité l’’a conduit à explorer avec brio les diverses formes du clavier, de l’’orgue au piano, en passant par la composition et la direction d’’orchestre. En cette soirée hautement symbolique, Till Aly a livré à l’’appréciation du public de Jérusalem, mêlant Allemands, Français et Israéliens, acteurs du monde culturel et mélomanes avertis, un répertoire alternant avec une étonnante maturité, œuvres françaises et allemandes.

A l’’origine de ce concert singulier, le Centre Culturel Français Romain Gary, associé à son cousin germain le Goethe Institut de Jérusalem.

Lire le discours du Consul Général prononcé à cette occasion

PDF - 32.3 ko
Discours du Consul Général

publié le 09/03/2010

haut de la page