Cergy - Naplouse : une connexion à haut débit

Mois d’août à Naplouse : loin de la violence, mais aussi de la torpeur qui, aux quatre coins du monde, engourdit d’ordinaire le monde universitaire au cœur de l’été, c’est le dynamisme et l’enthousiasme des étudiants qui auront frappé les quatre enseignants de Cergy venus animer à l’université An-Najah un séminaire de formation aux multimédias.

Depuis la mission conduite en février dernier par le maire de Cergy, les échanges ne cessent de s’intensifier entre cette ville du Val-d’Oise et les Territoires palestiniens. En l’occurrence, le stage proposé par quatre maîtres de conférence de l’Université de Cergy-Pontoise avait pour objectif de former seize étudiants et universitaires palestiniens, dans un temps record, à la création de sites Internet.

En moins de dix jours, quatre équipes devaient monter un projet et le mettre en œuvre. La cité de Naplouse, le club des étudiants francophones, la chorale de la ville et les relations interpalestiniennes : autant de thèmes, choisis par les jeunes participants, qui ont donné lieu à des réalisations impressionnantes.

Une collaboration active du département de français de l’université, des journées de douze heures de travail, une inventivité débordante ont permis aux étudiants de produire des résultats qui, au dire des professeurs, prennent parfois plusieurs mois à leurs homologues français.

L’occasion était bonne : les enseignants en ont profité pour sélectionner trois nouveaux boursiers, qui sont partis suivre, un mois plus tard, la troisième année de licence professionnelle de multimédias à Cergy.

Pour davantage d’informations :

- Université An-Najah

- Centre de ressources - Université An-Najah

- Université de Cergy-Pontoise

publié le 22/07/2011

haut de la page