Colloque sur le printemps arabe à Birzeit

JPEG

Avec le soutien du Consulat général, l’Institut de droit de l’Université de Birzeit a organisé le 12 juin une rencontre scientifique sur le thème des révolutions en cours dans le monde arabe, ouverte par Khalil Al Hindi, Président de l’Université, et Saleh Abdel Jawad, Doyen de la Faculté de Droit et d’Administration publique. Plusieurs chercheurs palestiniens (Abaher Saka, Abdel Rahman Al Haj, Ghassan Khatib et Shahin Murad de l’Université de Birzeit), américains (Mark Levine de l’Université d’Irvine, Roger Heacock de l’Université de Birzeit) et français (Laurent Bonnefoy de l’IFPO, Bernard Botiveau de l’IREMAM Egypte, Assia Boutaleb et Hela Yousfi de l’Université Paris-Dauphine, Jacques Fournier, ancien membre du Conseil d’Etat, Laurent Jeanpierre de l’IEP de Strasbourg) ont abordé les dimensions théoriques de ces révoltes populaires et leur inscription dans des processus historiques longs et développé des études de cas sur la Tunisie, l’Egypte et le Yémen. L’assistance, nombreuse, a longuement participé aux débats, en tentant notamment d’évaluer les implications de ces bouleversements politiques régionaux sur la société palestinienne.

publié le 15/02/2013

haut de la page