Conclusions du Conseil des Affaires étrangères de l’’UE sur la situation au Proche-Orient (08.12.09)

La France se félicite de l’adoption par le Conseil des Affaires étrangères de l’Union européenne de conclusions sur la situation au Proche-Orient. Ce texte important appelle, comme nous le souhaitions, à la relance urgente des négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens, ainsi qu’entre Israéliens et Syriens.

L’Union européenne appuie les efforts américains en ce sens et réitère son plein soutien à la démarche de paix du président Abbas. La relance des négociations le plus tôt possible est le meilleur moyen de parvenir à la création d’un Etat palestinien viable, démocratique et indépendant vivant en paix aux côtés d’Israël.

L’Union européenne rappelle également son engagement en faveur de la sécurité d’Israël, dont la solution des deux Etats reste la meilleure garantie. Elle salue le moratoire israélien de dix mois sur la colonisation, à même de contribuer à créer les conditions d’une relance des négociations, que nous appelons de nos vœux.

L’Union européenne considère que Jérusalem est appelée à devenir la capitale des deux Etats au terme d’une négociation entre les parties, comme le président de la République l’avait déclaré en juin 2008 devant la Knesset. Elle appelle en ce sens Israël à cesser les traitements discriminatoires à l’égard des Palestiniens de Jérusalem.

Dans le prolongement des réflexions engagées sous la présidence française en 2008, l’Europe confirme sa disposition à contribuer à la mise en oeuvre d’un accord de paix, en participant aux arrangements futurs sur la sécurité, sur les réfugiés et sur Jérusalem.

Enfin, l’Union européenne n’oublie pas Gaza et appelle à la levée du blocus qui frappe ce territoire, ainsi qu’à la libération de Gilad Shalit. La France poursuivra ses efforts, en liaison avec toutes les parties, pour faire de 2010 l’année de la paix au Proche-Orient.

PDF - 103.9 ko
Conclusions du Conseil des Affaires étrangères sur le processus de paix au Moyen-Orient

publié le 11/12/2009

haut de la page