"Construire" avec Patrick Galais

Cette exposition “Construire” parachève 3 ans de travail de Patrick Galais sur la Palestine, dont 7 mois passés dans ce pays dont il a su capter la beauté.

JPEG

Accueillie par la municipalité de Ramallah à l’Otman Court, où plusieurs visites scolaires ont été organisées, l’exposition « Construire » du photographe Patrick Galais est le fruit de 3 ans de travail sur la Palestine, dont 7 mois passés dans ce pays dont il a su capter toute la beauté.

« Construire » est un magnifique exemple de « photographie documentaire » : si les photographies de Patrick Galais sont la plupart du temps vides de toute présence humaine, celle-ci se manifeste autrement et souvent avec davantage de force : dans l’enchevêtrement de fers de constructions inachevées, dans un fauteuil vide un peu bancal, dans un panneau publicitaire désuet, dans la poussière qui recouvre un théâtre fermé, dans la vue minérale sur une rue déserte bordée de maisons en pierre. Le destin d’un peuple s’y raconte, avec ses drames, ses espoirs, ses possibles. Ou comment transcrire ce qui se construit malgré la guerre et l’occupation.

JPEG

Le public palestinien ne s’y est pas trompé : en dépit de l’abstraction de la démarche, l’exposition a remporté un très beau succès. Le CCF a saisi l’opportunité de la présence de Patrick Galais pour exposer un travail personnel destiné à ses amis, comme un carnet-souvenir de vacances, mais dont la poésie méritait d’être partagée : « 18 petites notes colorées ».

Partenaire : Municipalité de Ramallah
Images à découvrir sur http://www.patrick-galais.com/

JPEG

publié le 31/08/2009

haut de la page