Des collégiens de Gières effectuent un échange avec l’’école patriarcale de Beit Sahour

Le Consul Général a reçu, mercredi 27 octobre, 15 collégiens de la ville de Gières accompagnés de leurs parents et de cinq enseignants à l’’occasion d’’un échange avec l’’école patriarcale de Beit Sahour.

JPEG - 65.5 ko

La ville de Gières et l’’association Gières-Palestine, engagées depuis 1996 dans une coopération avec la municipalité de Beit Sahour près de Bethléem, ont initié en 1999 un programme d’’échanges scolaires avec son école patriarcale latine. L’’objectif est à la fois d’’encourager les échanges interculturels et de concourir au maintien d’’une tradition francophone dans le district de Bethléem.

Ce programme a déjà permis de former un professeur de français de l’’école patriarcale au Centre Universitaire d’’Etudes Françaises de Gières (CUEF) et de mettre en relation quatre groupes d’’une trentaine d’’élèves français et palestiniens. Chaque cycle d’’échanges, s’’étalant sur une période de trois ans, repose sur une interaction entre élèves par internet et s’’articule autour de deux voyages scolaires, en France pour les élèves de Beit Sahour et dans les Territoires Palestiniens pour les élèves de Gières.

JPEG - 72.6 ko

C’’est dans le cadre de ce quatrième cycle d’’échange que les élèves français et leurs parents ont été reçus par le Consul Général de France, en présence de George Morin, adjoint au maire de Gières et vice-président du réseau de coopération décentralisée pour la Palestine (RCDP), qui a salué la réussite de ce programme, soutenu tous les ans par le ministère des Affaires étrangères et européennes et par le Consulat général.

publié le 04/07/2011

haut de la page