Esprit et parfums

JPEG
« Ecrire c’est vivre » disait Victor Hugo... et pour Mohamed el Hawajri, artiste né à Gaza, nous pourrions aisément plagier le grand écrivain français en disant « Peindre c’est vivre ».

Mohamed el Hawajri cerne d’un trait noir ses dessins et borde de couleurs ses installations, mais son imagination ne semble connaître aucune limite.

Il cherche et teste toutes les techniques, et sait si bien nous étonner, nous emporter dans un univers jubilatoire de lumières, de formes géométriques tirées de rêves les plus secrets, de calligraphies finement dentelées, de formes humaines si présentes et si sensuelles.

JPEG
Mohamed Hawajri nous invite à entrer dans ce monde qu’il nous est donné de questionner et de revisiter sans cesse, ici et ailleurs, hier comme aujourd’hui, cet espace particulier qu’est le monde universel de la création.

Membre fondateur du groupe artistique « Iltiqa art moderne » à Gaza, Mohammed el Hawajiri expose pour la troisième fois au CCF de Gaza, cette fois-ci avec « esprit et parfums », des peintures qu’on peut sentir puisqu’il a utilisé des épices avec la peinture.

Mohammed travaille sur le thème des superstitions et des signes d’autre fois dans les familles palestiniennes qu’il mélange avec une calligraphie arabe sans normes. Il n’aime pas les limites.

JPEGLundi 10 décembre à 14H au CCF de Gaza, M. Jean-Paul Ghoneim, conseiller culturel, M. Robert Horn, attaché culturel, accompagnés d’une délégation française ont inauguré l’exposition de Mohammed el Hawajri devant plus de 200 invités.

publié le 31/03/2008

haut de la page