Extrait de l’entretien de M. Jean-Marc Ayrault, avec le quotidien « Le Monde »

Initiative française de paix au Proche-Orient – Entretien de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, avec le quotidien « Le Monde »

(Paris, 28/08/2016)

Q - Où en est l’initiative française de paix au Proche-Orient ?

R - La réunion du 3 juin - à Paris, avec les ministres des affaires étrangères d’une vingtaine de pays, l’ONU et l’UE - , dont certains pensaient qu’elle ne pourrait jamais avoir lieu, s’est tenue et a enclenché une dynamique. Le gouvernement Netanyahou poursuit malheureusement la colonisation qui mine la solution à deux États. Les deux parties n’ont pas renoué le dialogue. Mais les choses bougent. J’ai rencontré cet été le président palestinien Mahmoud Abbas, ainsi que John Kerry, qui s’efforce de rapprocher Israéliens et Palestiniens, en liaison avec les pays arabes. Les Égyptiens parlent aux Palestiniens et aux Israéliens, et les Russes sont aussi disponibles.

L’initiative française a permis de remettre à l’ordre du jour ce conflit et la perspective d’un État palestinien. Tout ce qui aidera à créer les conditions d’une conférence internationale sur la paix au Proche-Orient est une bonne chose./.

publié le 15/11/2016

haut de la page