Fête de la Francophonie à Gaza

Le CCF de Gaza a célébré dimanche 21 mars la Fête de la Francophonie en organisant plusieurs activités autour de la langue française.

Spectacle des élèves de Gaza - JPEG

A l’’initiative de Rami Fayyad, coordinateur de l’’enseignement du français dans la bande de Gaza, des professeurs et des élèves de plus de quinze écoles et collèges de la bande de Gaza (Gaza, Khan Younès et Rafah) ont présenté des chansons, des poèmes et des sketchs à un public nombreux.

Fête de la Francophonie à Gaza - JPEG

Des étudiants du département de français de l’’Université Al-Aqsa ont ensuite donné une pièce de théâtre évoquant avec humour et émotion leur aspiration à la liberté tandis que les étudiants de français du CCF, avec des membres du Forum Interprofessionnel Francophone de Gaza et des élèves de français des universités, ont interprété une pièce inspirée du recueil de témoignages de Jean-Michel Asselin « Gaza, 22 jours de guerre, 22 histoires de vie ».

Fête de la Francophonie à Gaza - JPEG

Enfin, un très beau texte d’’Amal Jarrah, professeur de français à Gaza, intitulé « Grande ville malade », a été publié sur le site de TV5 Monde dans le cadre d’’un concours de slam lancé par le ministère de la Culture et de la Communication et TV5 Monde avec l’’artiste français Grand Corps Malade à l’’occasion de la semaine de la Francophonie.

Lire le texte d’’Amal Jarrah sur le site de TV5 Monde

publié le 10/05/2010

haut de la page