Gaza : la France condamne les tirs contre un convoi de l’UNRWA (09.01.09)

Nous regrettons vivement que l’UNRWA ait été contrainte de suspendre ses activités dans la bande de Gaza et que le CICR ait été obligé de réduire son action, notamment en raison des risques encourus par leurs personnels.

A cet égard, nous condamnons les tirs qui ont causé la mort d’un chauffeur de l’UNRWA qui était en train d’acheminer de l’aide humanitaire et présentons nos condoléances à sa famille.

Nous appelons solennellement les parties à garantir la sécurité des agents humanitaires et le libre accès à l’aide humanitaire afin de permettre à l’UNRWA de reprendre dans les meilleurs délais ses activités dans la bande de Gaza et au CICR d’accomplir sa mission.

Nous rappelons par ailleurs la nécessité que les parties respectent pleinement le droit international humanitaire.

Nous continuons de réclamer un cessez-le-feu immédiat qui permette l’instauration d’une trêve humanitaire répondant aux besoins des populations civiles.

publié le 03/03/2009

haut de la page