Hommage à Lia van Leer de Mme Fleur Pellerin, Ministre de la Culture et de la Communication

Hommage à Lia van Leer de Mme Fleur Pellerin, Ministre de la Culture et de la Communication

Créatrice de la Cinémathèque de Jérusalem, Lia van Leer vient de disparaître à l’âge de 90 ans. Figure emblématique du dialogue culturel et ardente militante de la paix au Proche-Orient, elle avait su mener de front ces deux combats et donner à sa ville des structures de référence.

La Cinémathèque de Jérusalem, qu’elle avait créée en 1961, est aujourd’hui un point de ralliement des cinéphiles du monde entier et un espace de dialogue entre Israéliens et Palestiniens. Il en va de même pour le Festival international du film de Jérusalem, qu’elle fonda et dirigea pendant trente ans.

Le cinéma était la patrie de cœur de Lia van Leer, qui avait trouvé refuge en Palestine puis en Israël. Son travail a embrassé le cinéma tout entier, depuis le sauvetage d’un grand nombre de films jusqu’à l’accompagnement de nouveaux talents, qu’ils viennent d’Israël, d’Iran, de Palestine ou d’ailleurs.
Alors que nous inaugurons ce soir, dans la tristesse, la 11ème édition du Festival du cinéma français de Jérusalem, en ce lieu [la Cinémathèque] qu’elle a tant aimé, je souhaite rendre hommage à sa mémoire.

L’esprit de curiosité qu’elle a su allumer ne s’éteindra pas.

publié le 17/03/2015

haut de la page