Inauguration d’un jardin public dans le camp de réfugiés d’Al Amari

Dans le cadre des relations de coopération entretenues depuis 1998 par la ville de Stains et le camp de réfugiés palestiniens d’Al Amari à Ramallah, une délégation associative et citoyenne stanoise s’est rendue dans les Territoires palestiniens du 27 novembre au 2 décembre 2011.
JPEG
JPEG
Cette délégation conduite par le maire de Stains Michel Beaumale, accompagné de ses adjoints Zaiha Nedjar et François Morin, a inauguré un jardin public à Al Amari destiné aux enfants réfugiés du camp.
JPEG
Ce jardin public, réalisé par l’ONG française "Le monde autrement", a été financé par le Consulat général de France à Jérusalem et la ville de Stains.
JPEG
Cette visite a également permis aux équipes du camp et de la ville de Stains d’identifier de nouvelles pistes de coopération, parmi lesquelles un projet d’école de musique et des projets dans le secteur de l’eau et de l’assainissement.

publié le 15/02/2013

haut de la page