Inauguration de deux écoles financées par l’AFD à Gaza

Ce jeudi 19 janvier 2006, les deux écoles de Al Shaaf et de Badico (Gaza), construites avec le Ministère de l’Education, et financées par l’Agence Française de Développement (AFD) ont été inaugurées en présence de M. Abou Hommos, ministre palestinien de l’Education, de M. Alain Rémy, Consul Général de France à Jérusalem, et de M. Gérald Vuillemin, Directeur adjoint de l’AFD.

Ce jeudi 19 janvier 2006, les deux écoles de Al Shaaf et de Badico (Gaza), construites avec le Ministère de l’Education, et financées par l’Agence Française de Développement (AFD) ont été inaugurées en présence de M. Abou Hommos, ministre palestinien de l’Education, de M. Alain Rémy, Consul Général de France à Jérusalem, et de M. Gérald Vuillemin, Directeur adjoint de l’AFD.

Ces écoles sont entièrement équipées, et comportent 49 salles de classe, qui accueillent déjà plus de 1 400 élèves. La construction de ces bâtiments fait partie d’un programme plus large financé par l’Agence Française de Développement] et mis en œuvre par le Ministère de l’Education dans les Territoires Palestiniens. Ce programme aura permis, lorsqu’il sera achevé en 2007, la construction ou l’extension de 14 écoles primaires et secondaires, tant à Gaza qu’en Cisjordanie. Au total, ce seront 149 nouvelles salles de classe qui seront construites, qui accueilleront plus de 6 000 élèves.

JPEG

La construction de ces écoles s’inscrit dans le programme du Ministère de l’Education qui vise à assurer la scolarisation de tous les enfants en âge d’aller à l’école, tout en améliorant les conditions éducatives. En outre, les travaux importants que nécessitent de tels projets de construction génèrent des emplois et des revenus pour l’économie palestinienne.

Ces deux écoles sont le symbole de la fructueuse coopération qui existe entre le Ministère de l’Education, et particulièrement son bureau de Gaza, et l’Agence Française de Développement. Elles sont également le symbole de l’efficacité des entreprises locales qui ont été retenues pour mener ces chantiers, permettant à de nombreux habitants de Gaza d’obtenir un travail dans une situation économique difficile. Enfin, ces écoles sont le signe que malgré la situation difficile que traverse le peuple palestinien, l’Autorité Palestinienne voit toujours dans l’éducation un secteur prioritaire.

Consultez le site de l’AFD et les coordonnées de son agence à Jérusalem

publié le 09/03/2010

haut de la page