Inauguration du jardin d’oliviers de l’Eléona

JPEG
Le 15 novembre 2011, le nouveau jardin des oliviers du domaine national français de l’Eléona a été béni par Monseigneur William Shomali, évêque auxiliaire de Jérusalem, en présence du Consul Général de France à Jérusalem, Frédéric Desagneaux et de la communauté des missionnaires d’Afrique (Pères Blancs) de Sainte Anne. Monseigneur Joseph-Jules Zerey, vicaire patriarcal général des catholiques de rite grec (melkites) a, lui aussi, procédé à la bénédiction. La cérémonie a eu lieu en présence des membres de l’Association des Directeurs Diocésains de pèlerinage (ANDPP) qui tiennent pour la première fois leur congrès annuel à Jérusalem.
JPEG
Le domaine national de l’Eléona est l’un des quatre domaines nationaux français de Jérusalem, de même que l’église Sainte-Anne en Vieille Ville, le monastère bénédictin d’Abou Gosh, et le Tombeau des Rois dans le quartier palestinien de Sheikh Jarrah.
JPEG
Le domaine de l’Eléona, a été donné à la France par la Princesse de la Tour d’Auvergne au milieu du XIXe siècle. Situé au sommet du mont des Oliviers, le domaine de l’Eléona est situé sur un lieu où, selon la tradition chrétienne, Jésus aimait à se retirer et à enseigner. Il est ainsi le lieu de l’enseignement de la prière du Pater aux disciples.
JPEG
Dans son intervention, le Consul général a indiqué que l’ouverture de ce nouveau jardin témoignait de la continuité de la mission historique de la France auprès des chrétiens de Terre Sainte. Il a également rendu hommage à la communauté des Pères Blancs qui ont la charge d’accueillir les pèlerins sur le site et aux religieuses carmélites qui y assurent une présence de prière.
JPEG
Le nouveau jardin d’oliviers évoque la Jérusalem où Jésus aimait prier et enseigner. Le projet, mené à l’initiative des Pères Blancs et du consulat général de France à Jérusalem, a mobilisé différentes équipes (architectes,entrepreneurs, ouvriers, archéologues) pendant près de trois ans.

JPEG
Le domaine national français de l’Eléona accueille chaque année plus de 200 000 pèlerins.

publié le 15/02/2013

haut de la page