Inauguration du projet d’appui aux pêcheurs du camp de Shati à Gaza

Le Consul général de France à Jérusalem Frédéric Desagneaux a inauguré ce jour 12 avril 2010 le projet d’appui aux pêcheurs du camp de Shati à Gaza, financé par la coopération française et mis en œuvre par la Société pour le développement agricole et environnemental.

D’une durée de 6 mois, ce projet d’un montant total de 96 000 euros (dont 66 000 pris en charge par le Consulat général de France à Jérusalem) a pour objectif d’apporter un soutien matériel aux pêcheurs gazaouis du camp de Shati, qui ont été touchés par les opérations militaires israéliennes de janvier 2009 : réparation de barques et de filets, achat de nouveaux filets et de moteurs. A terme, plus de 70 pêcheurs pourront ainsi reprendre et développer leur activité professionnelle. Les réparations de leurs barques et de leurs filets sont effectuées par des ouvriers du camp de Shati spécialement recrutés pour le projet et qui se voient offrir un emploi de trois mois.

JPEG

En présence de Mahmoud Ghanem, directeur de la Société pour le développement agricole et environnemental, et des pêcheurs bénéficiaires du projet, le Consul général a rappelé l’importance du secteur de la pêche pour la bande de Gaza et la nécessité de pallier les nombreuses difficultés auxquelles il est aujourd’hui confronté : restriction des distances de navigation par l’armée israélienne, équipements vétustes, pénurie de carburant et pollution.

JPEG

Au nom des pêcheurs du camp de Shati, Mahmoud Ghanem a salué le caractère concret et opérationnel de ce projet, qui s’inscrit dans le cadre d’un engagement français continu dans la bande de Gaza.

JPEG

A Gaza, la France est notamment impliquée dans la réhabilitation de l’hôpital Al Quds et dans le développement de l’unité de traitement des eaux de Beit Lahia.

publié le 14/04/2010

haut de la page