Inauguration du projet de réhabilitation de la source de Aroura

A l’invitation de la municipalité de Bani Zaid Elsharquieh, de l’Arab Center for Agricultural Developement (ACAD) et du Palestinian Water Training Institute (PWTI), M. Hervé Magro, Consul Général de France à Jérusalem, a inauguré le 25 mars dernier le projet de réhabilitation de la source de Aroura.
JPEG
Depuis de nombreuses années, la population des villages de Mazarea’a et Aroura, situés sur la municipalité de Bani Zaid Sharquieh, fait face à d’importantes difficultés d’alimentation en eau potable : pénuries de 30 à 40 jours en période estivale, nécessité d’acheter l’eau à des prix très élevés aux régions voisines…

La réhabilitation de la source d’Aroura, accompagnée de la création d’un réservoir enterré d’une contenance de 150 M3 vise à répondre à ces difficultés. En effet, les travaux entrepris par la municipalité de Bani Zaid Elsharquieh et l’ACAD ont permis à 70 familles (soit plus de 400 personnes) ainsi qu’à deux écoles voisines de la source de s’alimenter régulièrement en eau potable et de bénéficier d’une réduction considérable sur le prix d’achat de l’eau (division par 20).
JPEG
De plus, la mise en place d’ateliers de formation et de sensibilisation par le PWTI a permis à la population de ces deux villages (en particulier les femmes membres des coopératives ou associations, les enfants, les membres des clubs sportifs) d’améliorer leurs connaissances sur la gestion de l’eau, l’optimisation de son utilisation et le droit d’accès pour chacun dans une approche participative.
JPEG
La mise en œuvre réussie de ce projet illustre remarquablement la valeur ajoutée de la coopération des collectivités et associations françaises avec les autorités locales palestiniennes. Une région française (la Franche-Comté), un département (le Doubs) et une ville (Besançon) ont uni leurs forces avec celles de l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse pour faire aboutir ce projet mené par la municipalité de Bani Zaid Elsharquieh en partenariat avec des ONG palestiniennes réputées (ACAD et PWTI).
JPEG
L’article d’Alquds publié sur son site internet.

publié le 15/11/2016

haut de la page