Al Maqdisi : un partenariat moteur de la recherche franco-palestinienne

Les partenariats de recherche Al Maqdisi (déclinaison locale des programmes Hubert Curien) sont mis en œuvre conjointement par une équipe palestinienne et une équipe française pendant une période de 2 ans.

L’objectif de ces programmes est de développer les échanges d’excellence entre les laboratoires de recherche de ces deux communautés scientifiques. Les Al Maqdisi sont aussi un tremplin pour le développement de coopérations universitaires, scientifiques ou technologiques de plus long terme entre la France et les Territoires palestiniens.

Peuvent y prendre part aussi bien des laboratoires de recherche publics ou privés rattachés à des établissements d’enseignement supérieur, que des organismes de recherche ou des entreprises.

Un programme ouvert aux principaux domaines de recherches

Plus de soixante programmes de recherche ont été financés depuis le lancement d’Al Maqdisi, impliquant environ cent cinquante chercheurs et menant à un nombre important de publications.
Les projets en cours pour les périodes 2014-2016 et 2015-2017 illustrent la diversité des domaines couverts par les Al Maqdisi.

PDF - 141.7 ko
Projets Al-Maqdisi

Un instrument souple et adapté aux besoins des chercheurs

Le financement, à hauteur de 20 000 euros par projet, est assuré par le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) et par le Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR).
Campus France, en liaison avec le Consulat général de France à Jérusalem, assure la mise en place administrative et financière des projets et accompagne les chercheurs tout au long de ces deux années.

Le financement est accordé en deux tranches, respectivement au début du projet et au terme de la première année (après réception du rapport d’étape). Il est réparti de la façon suivante : 40% pour la partie française et 60% pour la partie palestinienne.

Sa destination première est la prise en charge de la mobilité des partenaires entre la France et la Palestine. Il peut également être consacré, à titre annexe, à l’achat de petit matériel ou à l’organisation d’activités scientifiques nécessaires à la conduite du projet.

Un rapport final et un bilan financier sont remis par les partenaires dans les trois mois suivant la clôture du projet.

Quels critères de sélection ?

Les projets sont évalués par un comité d’experts indépendants, sur la base des critères suivants :
• qualité scientifique du projet
• compétence et la qualité des équipes de recherches
• cohérence de l’approche adoptée entre les équipes
• retombés attendues en termes de publications, brevets ou applications technologiques et économiques.
• diversification des sources de cofinancements
• implication de doctorants et de jeunes chercheurs
• complémentarité des équipes
• caractère innovant de la coopération

Quand et comment postuler ?

L’appel à candidature est lancé par Campus France et par le Consulat Général de France à Jérusalem au mois de janvier de chaque année.
Les dossiers de candidatures doivent être déposés conjointement par la partie palestinienne (auprès du Consulat général de France à Jérusalem et du ministère palestinien de l’Education et de l’Enseignement supérieur) et par la partie française (auprès de Campus France).

Liens utiles :
http://www.campusfrance.org/al-maqdisi (version française)
http://www.campusfrance.org/sites/default/files/al-maqdisi_en.pdf (English version)

publié le 07/09/2016

haut de la page