La Fête de la Musique prend racine à Jérusalem

JPEG

Mobiliser les partenaires, arracher les autorisations nécessaires, drainer un public impressionnant, voilà qui n’était pas chose aisée pour la 27ème édition de la Fête de la Musique qui s’est déroulée dimanche 22 juin au cœur de la Jérusalem moderne.

C’est bien aux abords de Bezalel, la fameuse école des Beaux-Arts de Jérusalem qu’il fallait être pour mesurer tout l’enthousiasme d’une foule joyeuse, heureuse et bon enfant. Près de trois mille personnes, entre installations vidéo et fanfare balkanique ont déambulé aux rythmes des percussions africaines de Tamtama, se sont concentrées aux mélodies jazzy du groupe Emile Parisien Quartet, déhanchées aux envolées hip-hop d’Elzef ou encore déchaînées sur le rythme soutenu des Girafes.

La rue ! Voilà l’essence même de cette Fête immensément populaire. Grâce au soutien des associations de Jérusalem, le Centre Culturel Français Romain Gary de Jérusalem a pu, cette année, organiser une Fête de la Musique digne de ce nom et rencontrer un vrai succès auprès d’un public renouvelé. Pourvu que cela dure !

JPEG
JPEG

JPEG

publié le 29/10/2008

haut de la page