La France accorde 10 millions d’euros au budget de l’AP

JPEG

Le Premier ministre de l’Autorité palestinienne Salam Fayyad et le Consul Général de France à Jérusalem Frédéric Desagneaux ont signé lundi 28 novembre à Ramallah une convention d’aide budgétaire qui prévoit une nouvelle contribution de la France de 10 millions d’euros (soit plus de 13 millions de dollars) au budget de l’Autorité palestinienne au titre de l’année 2011.

Cette nouvelle contribution, qui porte à 20 millions d’euros le montant total de l’aide budgétaire française à l’Autorité palestinienne pour 2011 (soit près de 28 millions de dollars), traduit le soutien de la France au renforcement des institutions et des infrastructures de l’Etat palestinien qu’elle appelle de ses vœux.

Une partie de cette contribution est destinée à financer des projets de protection de l’habitat en zone C de Cisjordanie. De la même manière, la France avait affecté une partie de son aide à des projets à Gaza en 2009 et à Jérusalem-Est en 2010.

Lors de la signature, le Consul Général Frédéric Desagneaux a déclaré : « cette contribution montre à nouveau toute la confiance que nous accordons à l’action du Premier ministre Salam Fayyad, sous l’autorité du Président Mahmoud Abbas. Ce travail a été reconnu par l’ensemble de la communauté internationale et des institutions financières internationales, qui considèrent que l’Autorité palestinienne a franchi le seuil pour assumer les fonctions d’un Etat. Notre contribution intervient à un moment particulièrement critique pour le budget de l’Autorité palestinienne, compte tenu du blocage prolongé par les autorités israéliennes du produit des taxes et des droits de douanes qu’elles perçoivent pour le compte de l’Autorité palestinienne et qui lui reviennent de droit. La France réitère son appel à Israël à débloquer sans délai le transfert de ces fonds, conformément à ses obligations au titre du Protocole de Paris de 1994 ».

Depuis la Conférence de Paris pour l’Etat palestinien en décembre 2007, la France a versé chaque année une aide de 68 millions d’euros en faveur des Territoires palestiniens.

publié le 15/02/2013

haut de la page