La France finance l’amélioration du service de l’eau à Bethléem (10 millions d’euros)

JPEG - 20.7 ko

Une convention de financement de 10 millions d’euros pour l’amélioration du service d’eau potable à Bethléem a été signée jeudi 3 février à Paris au Quai d’Orsay par le Premier ministre de l’Autorité Palestinienne Salam Fayyad, en visite officielle en France, Michèle Alliot Marie, ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes, et Dov Zerah, Directeur Général de l’Agence française de développement.

Ce projet vise à remettre à niveau le réseau de distribution d’eau potable afin d’améliorer la qualité du service de l’eau au bénéfice de 100 000 consommateurs à l’horizon 2017. Une première phase, dont la maîtrise d’ouvrage sera assurée par l’Autorité palestinienne de l’eau (PWA), prévoit l’extension et la réhabilitation d’environ 25 km de canalisations d’adduction, la construction de 3 réservoirs de 1000 m3 à 2 500 m3, la construction de 2 stations de pompage et l’installation de divers équipements hydrauliques, la réhabilitation d’environ 25 km de conduites de distribution et le remplacement de 3 000 compteurs d’abonnés, ainsi que la réhabilitation des 2 stations de pompage des eaux usées existantes dont l’état est très dégradé.

Le secteur de l’eau et de l’assainissement est la première priorité d’intervention de la France dans les Territoires palestiniens, via l’Agence française de développement. Avec près de 85 millions d’euros d’engagements depuis 10 ans, plus de 400 km de réseaux ont été réalisés permettant de fournir ou d’améliorer l’accès à l’eau à près de 800 000 personnes.

publié le 15/02/2013

haut de la page