La francophonie à l’honneur au séminaire de Beit Jala

Le Consul général de France Hervé Magro et Madame Maria Magro ont participé le 11 avril à la fête de la francophonie du Séminaire patriarcal latin de Beit Jala (Bethléem) où 27 grands séminaristes et 30 petits séminaristes poursuivent leurs études. Après un spectacle de qualité composé en français, le Consul général a inauguré en compagnie de Monseigneur William Shomali, Evêque auxiliaire du patriarche latin de Jérusalem, une salle multimédia entièrement consacrée à la découverte de la culture française et à laquelle le service culturel du Consulat général apporte son concours en fournissant revues et DVD.

JPEG
En présence du Consul général et du Père Jamal Khader, Recteur du séminaire (copyright Séminaire Beit Jala)

Les séminaristes, majoritairement jordaniens mais aussi palestiniens d’Israël et des Territoires palestiniens, bénéficieront ainsi d’un espace pédagogique de qualité où seront notamment organisés des débats autours de films français. Ainsi que l’on souligné conjointement le Recteur du séminaire, le Père Jamal Khader, et le Consul général de France, l’apprentissage du français est non seulement l’acquisition d’une langue mais aussi l’entrée dans la pensée et les valeurs dont cette langue est dépositaire. Les grands séminaristes consacrent leur première année presque exclusivement à l’apprentissage du français, langue officielle des études au séminaire.

JPEG

Les petits séminaristes suivent une scolarité secondaire classique qui intègre l’enseignement du français. Des partenariats existent depuis longtemps avec le Consulat général. Ils connaissent actuellement un nouvel essor : présence en France d’un professeur du séminaire qui poursuit sa spécialisation, stage d’un mois l’été prochain pour quatre séminaristes, arrivée en septembre prochain d’un volontaire qui assurera le tutorat de français...

publié le 14/04/2014

haut de la page