La langue française dans les écoles palestiniennes

JPEG

La Ministre palestinienne de l’Education, Mme Lamis Al-Alami et le Consul Général de France à Jérusalem, M. Frédéric Desagneaux, ont signé à Ramallah, le 18 juillet 2012, une convention reconnaissant le Diplôme d’Etudes en Langue Française (DELF scolaire) comme certification officielle d’évaluation de la langue française dans les écoles publiques des Territoires palestiniens, ainsi que le français comme matière optionnelle dans le cursus scolaire palestinien.

Nouvelle étape majeure du partenariat entre le Ministère de l’Education palestinien et le Consulat Général de France à Jérusalem, cet évènement marque la reconnaissance du français comme deuxième langue vivante enseignée dans les écoles palestiniennes et renforce ainsi la pérennisation de la langue française dans les Territoires palestiniens.

En 2012, l’examen du DELF scolaire a regroupé 1 304 élèves de 40 écoles (publiques et privées) dans les Territoires palestiniens, pour un taux de réussite de 79,3 %.

Répondant à une demande forte des familles et des établissements scolaires, le français est aujourd’hui enseigné à près de 20 000 élèves dans les Territoires palestiniens. De 30 en 2008-2009, le nombre d’écoles publiques enseignant le français est passé à 53 pour la rentrée 2012-2013 (prévisions de 64 écoles pour la rentrée 2013-2014).

publié le 15/02/2013

haut de la page