La rentrée des classes au Lycée français de Jérusalem

La rentrée 2015 est marquée par une légère hausse des effectifs puisqu’environ 320 élèves sont accueillis au Lycée français de Jérusalem, encadrés par une équipe pédagogique d’une quarantaine de professeurs. Le Lycée français de Jérusalem accueille cette année 11 élèves de l’école du Petit Prince à Bethléem qui vient de fermer ses portes.

JPEG

A la tête de l’établissement, nous accueillons un nouveau proviseur, Denis Bittmann, qui succède à Stéphane Le Torterec. Nous sommes allés à sa rencontre.

Pouvez-vous vous présenter ? Quel a été votre parcours ?

J’arrive de Marrakech, où je dirigeais un établissement de la Mission laïque Française de 650 élèves. Ancien instituteur, je dirige des établissements scolaires depuis plus de 20 ans. J’ai eu la chance d’exercer plusieurs missions à l’étranger : au Canada, au Vietnam, au Liban en plus du Maroc. Mais j’ai également eu la chance d’ouvrir la première école européenne de France à Strasbourg, établissement préparant les élèves au baccalauréat européen.

Quelle est votre première impression de la ville ?

Ma première impression est plus que favorable, une ville du Moyen-Orient à la fois moderne et chargée d’histoire.

Qu’est-ce qui vous intéresse particulièrement dans votre mission de chef d’établissement, et plus précisément de chef d’établissement à l’étranger ?

Le Lycée français de Jérusalem est un lieu extraordinaire où l’interculturalité est le poumon de l’établissement depuis près de 50 ans. Je suis particulièrement intéressé par la poursuite de ce merveilleux projet.

Avez-vous déjà des projets pour le Lycée français de Jérusalem ?

Mon premier objectif est celui de faire réussir chacun des élèves qui fréquentent le Lycée Français de Jérusalem. Je souhaite pour cela m’appuyer sur une exigence de qualité et de rigueur professionnelle, et encourager toutes les activités culturelles et citoyennes qui permettront à nos élèves de devenir des citoyens éclairés du 21ème siècle. En lien avec les autorités françaises et locales, je souhaite également pouvoir développer la qualité de l’accueil et de l’environnement quotidien du Lycée.

JPEG

Le Consulat général de France à Jérusalem souhaite la bienvenue au nouveau proviseur, aux nouvelles familles et un bon retour aux élèves qui rentrent de vacances !

Plus d’informations sur le site internet du Lycée français de Jérusalem et sur la page facebook de l’Association des Amis du Lycée français

publié le 15/09/2015

haut de la page