Lancement du réseau Al-Rafic : les universités françaises à l’honneur

Quoi de mieux pour rafraîchir son français que de retrouver un camarade de promotion perdu de vue ? Quel meilleur symbole de la vitalité de la francophonie en Palestine que de voir deux professeurs palestiniens discuter en français ? Jeunes professionnels ou hauts fonctionnaires, professeurs d’université ou chefs d’entreprises, journalistes ou architectes : une soixantaine de membres d’Al-Rafic se sont retrouvés jeudi 6 mars à Ramallah pour fêter le lancement du réseau d’amitié francophone de Palestine, à l’invitation du Consul Général de France. C’était une première, mais c’était aussi, pour beaucoup d’entre eux, un déjeuner de retrouvailles. M. Said Abu Ali, gouverneur de Ramallah et membre éminent du réseau, a saisi l’occasion pour donner la réplique à M. Alain Rémy en célébrant, dans la langue de Molière, la vitalité des relations franco-palestiniennes.

BMP - 141.8 ko
M. Said Abu Ali, Gouverneur de Ramallah, et M. Alain Rémy, Consul Général de France à Jérusalem

Le réseau Al-Rafic a vocation à rassembler les Palestiniens ayant poursuivi des études supérieures en France, afin de les aider à garder des liens avec le pays de leurs études, mais aussi pour les faire participer, d’une manière ou d’une autre, aux projets que mène la France en Palestine.

BMP

En complément du Forum interprofessionnel francophone (FIF) de Gaza, il est spécialement orienté vers les anciens boursiers de Cisjordanie. En connaissez-vous ? Nous attendons que vous nous les présentiez ! En êtes-vous ? Nous attendons les récits de vos expériences et nous vous invitons d’avance au cocktail Al-Rafic 2009 !

publié le 26/11/2009

haut de la page