Le Consul général inaugure un cycle de cinéma à la Cinémathèque

Le consul général de France à Jérusalem, Hervé Magro, a inauguré le 31 octobre 2013 à la Cinémathèque de Jérusalem, un cycle inédit conçu par Serge Toubiana, directeur de la Cinémathèque française, à l’occasion des "40 ans de la cinémathèque de Tel Aviv".

JPEG

En présence Serge Toubiana et de Lia Van Leer, présidente-fondatrice de la Cinémathèque de Jérusalem, le Consul général de France s’est exprimé devant une salle comble et une audience francophone largement représentée.

JPEG

Hervé Magro, qui se rendait pour la première fois à la Cinémathèque de Jérusalem, a félicité Lian Van Leer pour son engagement au service du cinéma et pour son élévation au grade d’officier dans l’ordre de la Légion d’honneur, une récompense qui devait lui être décernée au lendemain de cette soirée à Jérusalem.

JPEG

Avant la projection du film "Van Gogh" de Maurice Pialat, programmé en ouverture de ce cycle, le Consul général a remercié chaleureusement Serge Toubiana pour sa présence à Jérusalem, rappelant le rôle majeur que la Cinémathèque française joue, depuis sa création en 1936, pour la sauvegarde du patrimoine cinématographique français et international.

Serge Toubiana a ensuite présenté avec d’émotion les 8 films soigneusement choisis pour cette programmation. A travers elle, il a souhaité rendre hommage à quelques grands cinéastes français dont les films sortent des sentiers battus. Selon ses mots, "de Jean Grémillon à Philippe Garrel, en passant par Maurice Pialat, l’idée-force était de réunir des figures importantes afin d’écrire une des histoires possibles du cinéma français". Le directeur de la Cinémathèque française a conclu son intervention en évoquant la qualité de la jeune génération de cinéastes israéliens et a encouragé le public à les soutenir.

JPEG

publié le 14/11/2016

haut de la page