Le Consul général se rend dans la vallée de Crémisan

Le Consul général de France Hervé Magro et son épouse Maria Magro se sont rendus le 24 janvier dans la vallée de Crémisan pour confirmer le soutien de la France aux habitants de Beit Jala (Bethléem) qui protestent depuis 2006 contre l’extension de la clôture de séparation visant à protéger les colonies de Gilo et de Har Gilo.

JPEG

Le projet d’extension, qui aggraverait l’isolement de Bethléem, porterait atteinte aux plantations séculaires d’oliviers qui constituent l’une des ressources majeures de la population de Beit Jala. Il isolerait l’école des Sœurs salésiennes qui accueille nombre d’enfants, chrétiens et musulmans, de familles en difficulté. Les enfants se verraient contraints de franchir une clôture de sécurité pour se rendre à l’école.

Plusieurs Consuls généraux de Jérusalem, le Chef de délégation de l’Union européenne et de nombreuses personnalités palestiniennes, dont le Conseiller du Président Abbas pour les affaires chrétiennes, ont assisté à la messe célébrée comme tous les vendredis depuis 2006 sur la terre même de Crémisan pour témoigner de l’opposition pacifique des habitants. La paroisse catholique de Beit Jala, ville majoritairement chrétienne, est depuis le début en première ligne de ce combat.

Ce rassemblement du 24 janvier précédait de quelques jours le jugement définitif que la Cour Suprême devait rendre le 29 janvier, après avoir émis en juillet dernier un ordre préventif suspendant la poursuite de la construction de la clôture de sécurité dans cette zone.

JPEG

JPEG

publié le 15/11/2016

haut de la page