Le Consulat Général de France à Jérusalem soutient la diffusion du cinéma français dans les Territoires Palestiniens.

En 2008, le Consulat Général de France à Jérusalem a soutenu le Festival International du Film de Ramallah (12-25 Novembre) et le Festival du Film de Femmes "Shashat" (6-8 novembre et 27-30 novembre).

Dans le cadre du festival International du Film de Ramallah, un film français bien connu du public "Bienvenue chez les Ch’tis" de Dany Boon a été projeté. Succès cinématographique de l’année 2008 en France, ce film a conquis la salle. Le public présent, en partie non francophone, a pu apprécier l’humour des dialogues et le comique de situation.

JPEG

le Festival du Film de Femmes a ouvert sa seconde session par le film franco-libanais « Je veux voir » de Joanna Hadji-Thomas et Khalil Joreige, avec à l’affiche Catherine Deneuve.
Le public a été touché par la force de ce film, qui raconte la violence de la guerre du Liban en 2006 et en extrait la beauté pour réinventer ce pays meurtri.

JPEG

Un hommage a été rendu à la réalisatrice libanaise Randa Chahal Sebag, disparue en août 2008. Elle avait étudié le cinéma en France à l’Université de Vincennes puis à l’Ecole Nationale Supérieure Louis Lumière.
Son film « Nos guerres imprudentes » a été projeté dans le cadre du festival. Un prix spécial est venu saluer l’ensemble de son œuvre.

JPEG

La projection du film de la réalisatrice tangéroise Farida Benlyazid, « La vida pera de Juanita Narboni », a clôturé le Festival. Cette réalisatrice, a été formée en France à l’Ecole Supérieure cinématographique de Paris, et son film reflète avec noirceur et humour la société marocaine. Le public a été conquis.

publié le 06/01/2009

haut de la page