Le Printemps des Poètes

Cette année, le Printemps des poètes s’est joué an trois actes à Ramallah.

Acte 1 : 11 mars : Rencontre au CCFA orchestrée par Mohyddin Arar et Halah Kaileh en partenariat avec la Maison de la Poésie de Palestine autour de trois jeunes poètes palestiniens dans le cadre du Café littéraire mensuel et de la journee du Printemps des Poètes. Les trois poètes Oqba Taha, Hala Al Shrouf et son époux Mohammad Dacca, jeune poète de Jénine, animateur à la radio Amwaj, ont lu leurs poèmes en arabe devant un public nombreux. Maya Abu Al Hayyat, conviée à cette rencontre, n’a pu y participer en raison de la disparition d’un proche. Zyad Tartir a ouvert la séance par la lecture d’un poème de la jeune et talentueuse poète.

Acte 2 : !9 mars : Projection du film de Jean-Paul Fargier, "Cocteau et compagnie" au Département de Français de l’Université de Birzeit : une belle occasion pour les étudiants de découvrir cet artiste et poète disparu en 1963.

Acte 3 : 21 mars : Rencontre au Département de Français de l’Université de Birzeit entre les étudiants, les enseignants et le poète franco-tunisien Tahar Bekri, qui a lu certains de ses textes consacrés à la Palestine. Les étudiants ont été sensibles à l’engagement politique du poète et à ses années passées en prison.

Partenaires : Maison de la poésie de Palestine, Département de français de l’Université de Birzeit, Centre culturel français de Naplouse

PNG

publié le 10/07/2009

haut de la page