Le cinéma français prend ses quartiers à Jérusalem

La 11è édition du Festival du cinéma français s’est tenue à la Cinémathèque de Jérusalem du 23 mars au 4 avril 2014. Plusieurs temps forts ont marqué ce festival. La soirée d’ouverture s’est déroulée en présence d’Hervé Magro, Consul général de France à Jérusalem, venu découvrir en avant-première le film aux 5 Césars "Les Garçons et Guillaume, à table".

JPEG

Jean-Paul Salomé, réalisateur et président d’Unifrance, l’organisme de promotion du cinéma français à l’étranger, était l’invité d’honneur du Festival. Il a été reçu à la résidence du Consul général, en présence de nombreux professionnels du cinéma, et a ensuite présenté son dernier film, "Je fais le mort", devant une salle comble. A l’issue de la projection, il s’est entretenu avec le réalisateur israélien Guy Nattiv.

Le lendemain, Guillaume Nicloux, réalisateur du film "L’enlèvement de Michel Houellebecq", était lui aussi invité par le Festival pour présenter son film. Il a répondu aux questions des spectateurs à l’occasion d’une rencontre animée par l’écrivain Emmanuel Pinto. Il a ainsi pu expliquer la genèse et les ambitions de son film et expliciter les liens entre ce docu-fiction et l’œuvre écrite de Michel Houellebecq.

JPEG

Le Festival du film français est co-produit par l’Institut français d’Israël et Eden Cinéma. La cinémathèque de Jérusalem et l’Institut français de Jérusalem - Romain Gary sont partenaires de l’événement.

publié le 04/04/2014

haut de la page