Le mois de novembre au CCF Romain Gary

Pour retrouver notre programme détaillé ou avoir de plus amples informations sur le Centre Culturel Français Romain Gary, vous pouvez :

- Venir nous rendre visite au 9, Kikar Safra
- Nous appeler au 02-624 31 56
- Visiter notre site


Mercredi 4 novembre 2009

Théâtre

JPEGDans le cadre du séminaire interdisciplinaire intitulé Les Blessures du nom organisé par Beit Esther, Beit Ham, Mahon Davar et le Centre de recherche français à Jérusalem (CRFJ), le Centre culturel français Romain Gary organisera une soirée culturelle lors de laquelle sera présentée une pièce d’Alain Didier-Weill intitulée : Freud et Einstein : Pourquoi la guerre ? . La lecture de la pièce sera suivie d’un débat avec l’auteur.

- Mercredi 4 novembre, 20h
- CCF Romain Gary, 9 Kikar Safra
- Réservation indispensable au 02-624 31 56 poste 1


Jeudi 5 novembre 2009

Conférence

JPEGLe Centre culturel français Romain Gary, l’Association pour l’art juif, la Maison du pressoir et le Centre pour l’art juif sont heureux de vous inviter à une journée d’études sur le thème : L’œuvre de Touvia. Un médecin juif dans la cour des grands. Les intervenants seront Samuel Kottek, Etienne Lepicard, Nadine Shenkar, les professeurs Ilona Steimann, Shalom Sabar et Arye Morgenstern de l’Université Hébraïque, ainsi que Bari Moscovitz.

- Jeudi 5 novembre 2009, 18h
- Société pour la protection de la nature, cour Serguei, 13 rue Heleni HaMalka, salle Métouna
- Renseignements et réservations au 02-588 22 88 ou au 02-588 22 81
- 40 NIS / 30 NIS pour les abonnés du CCF


Jeudi 5 novembre 2009

Conférence

JPEGCharles Enderlin viendra nous présenter son dernier ouvrage intitulé Le Grand aveuglement. Israël et l’irrésistible ascension de l’Islam radicale (éditions Albin Michel, octobre 2009). Charles Enderlin sera présenté par Frédéric Barreyre.

- Jeudi 5 novembre 2009, 20h
- CCF Romain Gary, 9 Kikar Safra
- Réservation indispensable au 02-624 31 56 poste 1

Présentation de l’éditeur : En encourageant le développement à Gaza de la branche la plus extrémiste des Frères musulmans, Israël a joué avec le feu pendant près de deux décennies. Les gouvernements successifs à Jérusalem n’ont-ils pas longtemps cru que le cheikh Yassine, fondateur du Hamas, pouvait être " l’antidote à l’OLP " ? Il est vrai qu’à l’époque les États-Unis eux-mêmes, en finançant et en armant les moudjahidine afghans, avaient grandement sous-estimé la menace islamiste. Ni la CIA ni les services de renseignements israéliens n’ont alors pris la peine d’analyser - voire de traduire - les textes diffusés par ces organisations. Ils découvriront trop tard qu’ils ont, de fait, participé à la création du Hamas et d’Al-Qaida. Dans ce nouveau document d’enquête, l’auteur du Rêve brisé (2002) et des Années perdues (2006), correspondant permanent de France 2 à Jérusalem, raconte, à partir de sources exceptionnelles et souvent exclusives, l’incompréhension, l’aveuglement, le double jeu parfois des services de renseignements et des politiques à Jérusalem, à Tel-Aviv et à Washington. Il décrit aussi comment l’occupation israélienne, le développement de la colonisation dans les territoires palestiniens et la politique américaine au Proche-Orient ont fait le lit de l’islam radical. Autant de leçons d’histoire à méditer pour tous ceux qui prétendent oeuvrer à une paix juste et durable dans la région.


Dimanche 8 et lundi 9 novembre 2009

Théâtre

JPEGLa compagnie théâtrale Majâz présentera la pièce Croisades de l’auteur dramatique Michel Azama (France), mise en scène par Ido Shaked (Israël). Cette pièce a été créée lors d’une résidence à Saint-Jean d’Acre en août et septembre 2009, et jouée au festival de Saint-Jean d’Acre en octobre 2009. Il s’agit d’une création collective regroupant des acteurs israéliens, arabes-israéliens, franco-libanais, franco-iraniens et espagnols.

- Dimanche 8 et lundi 9 novembre, 21h
- Ma’abada, 28 rue d’Hébron. Tél. : 02-629 20 00
- 65 NIS / 55 NIS pour les membres du CCF Romain Gary
- Pièce jouée en français, hébreu et arabe et sous-titrée en hébreu et arabe.

Croisades est un témoignage drôle et poignant sur l’absurdité de la guerre au long des siècles, dans le bassin méditerranéen, depuis les croisades jusqu’à aujourd’hui.


Lundi 9 novembre 2009

Conférence

JPEGLe Centre culturel français Romain Gary recevra le Pasteur Claude Duvernoy pour la présentation de son ouvrage intitulé Maudit Sioniste ! publié aux éditions Elkana.

- Lundi 9 novembre 2009, 20h
- CCF Romain Gary, 9 Kikar Safra
- Réservation obligatoire au 02-624 31 56 poste 1

Présentation de l’éditeur : « Claude Duvernoy est un pasteur protestant qui a choisi de vivre en Israël depuis 1962. Marié à une femme juive […], il est le père de deux jeunes femmes qui ont servi dans l’armée israélienne. Durant des années, Duvernoy s’est élevé contre l’antisémitisme et a tenu un rôle officieux d’ambassadeur d’Israël aux quatre coins du monde. Il a soutenu le sionisme et l’existence de l’Etat d’Israël auprès d’oreilles plus hostiles les unes que les autres. Décrié, rejeté par ses propres églises à cause de ses choix à l’encontre du « politicaly correct », Duvernoy persiste et continue à faire entendre sa voix, à exprimer haut et fort ses convictions. »


Du 12 au 26 novembre 2009

Festival international de oud de Jérusalem

JPEGLe Festival International de Oud de Jérusalem aura lieu cette année du 12 au 26 novembre. Pour cette 10ème édition, le Festival recevra des artistes de toutes les nationalités, parmi lesquels le guitariste et oudiste français, Thierry Robin (dit Titi Robin). Celui-ci se produira en concert avec deux autres grands musiciens : Keyyan Chemirni (zarb, udu et daf) et Francis Varis (accordéon).

- Mardi 17 novembre 2009, 21h00
- Merkaz Shimshon-Beit Schmuel, 6 rue Eliahu Shama
- Pour réserver une place, rendez-vous sur le site www.confederationhouse.org ou téléphonez au 02-624 52 06

Thierry Robin, musicien autodidacte né à la fin des années cinquante, a construit son univers musical personnel en empruntant autour de lui, à l’instinct, des éléments de langage musical répondant à sa soif d’expression, les deux univers qu’il côtoyait quotidiennement et l’ayant directement et profondément influencé étant les cultures gitanes et orientales.



Mercredi 18 novembre 2009

Beaujolais nouveau : 1er acte

JPEGPour célébrer le Beaujolais Nouveau 2009 le Centre culturel français Romain Gary vous convie à une projection du film de Jacques Tati Les Vacances de M. Hulot . La séance sera suivie par une dégustation de Beaujolais.

- Mercredi 18 novembre 2009, 21h30
- Cinémathèque de Jérusalem, 11 rue d’Hébron. Tél. : 02-56 54 333
- Film en français sous-titré en hébreu
- 36 NIS / 28 NIS pour les membres du CCF Romain Gary



Jeudi 19 novembre 2009

Beaujolais nouveau : 2ème acte

JPEGLe jeudi 19 novembre, une dégustation de beaujolais se déroulera chez Avi Ben. Un cocktail composé de spécialités françaises accompagnera le vin. Pour vous mettre l’eau à la bouche : du fromage, des baguettes, de la soupe à l’oignon, des marrons chauds et beaucoup de bons vins français. Le tout accompagné de jazz...

- Entrée libre
- Jeudi 19 novembre à 19h30, Avi Ben 5 rue Hayetsira, Mevasseret Tsion



Lundi 23 novembre 2009

Cinéma

JPEGPour ceux qui auraient raté l’avant-première du film de Danièle Thompson le mois dernier, l’occasion leur est donnée de découvrir ce film ce mois-ci. Cette comédie, intitulée Le code a changé, est interprétée par Karin Viard, Emmanuelle Seigner, Patrick Bruel, et Pierre Arditi. Elle sera projetée en présence de la réalisatrice.

- Lundi 23 novembre 2009, 19h15
- Cinémathèque de Jérusalem, 11 rue d’Hébron. Tél. : 02-56 54 333
- Film en français sous-titré en hébreu
- 36 NIS / 28 NIS pour les membres du CCF Romain Gary

Résumé du film : Un dîner, c’est la dictature de l’apparence : on se fait beau, on rit, on raconte, on frime, on partage souvenirs et projets. Les angoisses sont cachées sous l’humour et les chagrins étouffés par les éclats de rire. Et pour quelques heures, on y croit ! C’est ça le principal... Si on a le bon code et que l’on respecte les autres, cordialité, hypocrisie, bonne humeur, on risque de passer une bonne soirée... Mais les masques tombent dès le chemin du retour.

publié le 01/12/2009

haut de la page