Les écoles palestiniennes fêtent la francophonie !

La Francophonie a été célébrée dans les écoles palestiniennes de Naplouse, Gaza, Ramallah, Jérusalem et Bethléem. Plus de 500 élèves de 25 écoles privées et publiques ont donné libre cours à leur créativité en mettant en scène 11 contes traditionnels provenant de 10 pays francophones (Algérie, France, Grèce, Haïti, Mali, Maroc, Liban, Sénégal, Québec, Vietnam).

JPEG

Les élèves des écoles publiques et privées palestiniennes ont eu l’occasion de démontrer leurs talents de créateurs et d’acteurs. En s’appuyant sur des contes francophones d’origines multiples, les élèves, âgés de 12 à 16 ans, ont découvert des univers variés, des pays qui leur étaient souvent inconnus. Accompagnés de leurs professeurs, ils ont travaillé sur le langage oral, la gestion de l’espace, la réalisation de décors et la mise en scène.

JPEG

Une représentation, organisée à partir de ce travail créatif et linguistique, a eu lieu en présence d’un public nombreux composé de parents, d’enseignants, mais aussi de membres du Consulat général de France à Jérusalem. Une belle démonstration de talents et d’enthousiasme, qui souligne la vitalité de la pratique du français parmi les Palestiniens !
Le jury a décerné un prix par région et récompensé les élèves en distribuant des cadeaux.

JPEG


Palmarès de la Francophonie dans les écoles :

1er prix ex-aequo
Ecole Ghazalieh de Naplouse pour le conte marocain « Le garçon aux grandes oreilles ».
Séminaire de Beit Jala pour la mise en scène du conte libanais « Le pauvre homme et le derviche ».

3ème prix
Ecole Ibrahimain de Jénine pour la mise en scène du conte malien « La princesse orgueilleuse ».

4ème prix
Ecole Alabass de Gaza pour la mise en scène du conte malien « La princesse orgueilleuse ».

5ème prix
Ecole des Sœurs du Rosaire de Beit Hanina pour la mise en scène du conte libanais « Le pauvre homme et le derviche ».

En savoir plus sur la coopération linguistique et éducative

publié le 07/05/2015

haut de la page