Les jeunes artistes mis à l’honneur par l’IF de Gaza

Le 19 février dernier s’est tenu à l’Institut français de Gaza un des événements majeurs de sa programmation de ce début d’année : le vernissage de l’exposition collective des 19 jeunes artistes qui ont suivi le programme de formation en art contemporain du collectif Eltiqa. Cette formation a été organisée avec la participation de la Fondation Qattan, le financement du Secours populaire français et le soutien de l’antenne de Gaza de l’Institut français (qui a hébergé une partie des ateliers de la formation).

Il s’agit pour l’Institut français de favoriser l’émergence de la nouvelle génération des artistes gazaouis, en l’aidant, à la fois sur le plan pratique et théorique, à aborder de nouvelles formes d’expression artistique visuelle. Au-delà de la peinture, de la photo ou des vidéos, cette exposition est remarquable de par la variété des supports et médias utilisés : installations, sculptures, art graphique... parfois avec des matériaux très inattendus.

JPEG

Le vernissage de l’exposition a été un franc succès - 700 à 800 personnes se sont pressées pour y assister. Un concert de piano a également permis au public de découvrir un programme de musique contemporaine jouée par Laurence Mekhitarian, professeur belge de l’école de musique de Gaza, accompagnée par 4 jeunes élèves musiciens.

L’exposition, qui s’est tenue à l’Institut français de Gaza, a pris fin le 11 mars. Une sélection des travaux doit désormais partir en tournée dans le réseau des Instituts français et de ses organisations partenaires dans les Territoires palestiniens.

JPEG

JPEG

publié le 15/11/2016

haut de la page