Avril

Dimanche 1er avril
Cinéma des pays de la francophonie : la Grèce, à 16 heures

JPEGThiasos (Le voyage des comédiens / EN : The traveling players) petite réception offerte par la représentation grecque.
Grèce, 1975, grec sous-titré en anglais, 230 min, entracte de 20 min.

Hommage à Théo Angelopoulos (décédé accidentellement en janvier 2012)

De 1939 à 1952, une troupe de théâtre itinérante traverse la Grèce pour jouer une pièce du répertoire populaire : Golfo la bergère, pièce en fustanelle de la fin du XIXe siècle. Cependant, les événements contemporains interrompent sans cesse les représentations. La vie des acteurs en parallèle prend la même tournure que celle des Atrides.

Lundi 2 avril
Cinéma des pays de la francophonie : la Belgique, Français sous-titré en anglais, à 18 heures
JPEGToto le Héros de Jaco Van Dormael, 1991, 88 min
"C’est l’histoire d’un type à qui il n’est jamais rien arrivé." Thomas, vieillard vivant dans un hospice, est persuadé que son voisin Alfred Kant et lui ont été échangés à la naissance. Ruminant son amertume, il n’a qu’une obsession : récupérer la vie qui lui a été volée, à n’importe quel prix.
Suivi d’une réception offerte par le Consulat général de Belgique à Jérusalem

Mercredi 4 avril
Les énergies renouvelables en Palestine
Arabe/anglais, centre culturel Franco-Allemand, 18 heures

JPEGLe Dr. Omar Kittaneh, Ministre palestinien de l’énergie, présente la stratégie de l’autorité palestinienne de l’énergie en matière d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique. L’optimisation de la gestion des ressources naturelles et la consommation de son énergie représente en effet un enjeu majeur pour la Palestine tant sur le plan économique que politique.

Du 5 au 7 avril
Le festival Nawar Nissan.

JPEGLa médiathèque du centre culturel franco- allemand de Ramallah participera aux activités du festival Nawar Nissan, organisé par la municipalité de Ramallah. Le Bibliobus restera sur le lieu du festival du 5 au 7 Avril de 11h à 16h et proposera différentes activités,( le jeudi 5 avril de 12h -13h ; le vendredi 6 avril de 12h-14h et enfin le samedi 7 avril de 12h-15h) telles que la lecture du livre de Hassan Hourani, le coloriage de dessins du même livre ou encore un Quizz avec de nombreux cadeaux à gagner.

Dimanche 8 avril
Elle s’appelle Sabine

Cycle « Sous le soleil de Sandrine Bonnaire »

Film, France, 85 min, Français sous-titré anglais, à 18 heures

JPEGUn portrait de Sabine Bonnaire, autiste, réalisé par sa sœur la plus proche. Récit de son histoire à travers des archives personnelles, filmées par la comédienne sur une période de 25 ans, et témoignage de sa vie aujourd’hui dans une structure adaptée.
Le documentaire évoque une personnalité attachante dont le développement et les dons multiples ont été broyés par un système de prise en charge défaillant.

Lundi 16 avril
JPEGL’ENSEIGNEMENT DE FRANÇOIS DELSARTE
Atelier (16 à 18 heures) et
Conférence (à 19 heures) animés par Fr. Waille.
Sareyyet Ramallah

JPEG La perte de sa voix chantée oblige François Delsarte à une rééducation basée sur ses observations, qui déboucha sur une pédagogie expérimentale et un travail vocal, oratoire et gestuel précis. Travail pratique et réflexion esthétique l’ont amené à envisager phénomènes expressifs, acte artistique et corps humain comme intimement intégrés dans une dimension spirituelle et métaphysique. Fr. Waille présente cet enseignement.

Samedi 21 avril
Vernissage de l’exposition Eric BOUDET
A 18 heures

JPEGPhotographe français, Eric Boudet est un spécialiste de la danse contemporaine. Avec une technique bien à lui, il immortalise par ses clichés des scènes uniques. L’évolution des technologies de photographie l’a entraîné dans cette passion artistique qu’il partage avec nous. Le festival de danse de Ramallah est un évènement auquel il participe depuis 2006.

Dimanche 22 avril
A 19 heures
Retransmission du premier tour des élections françaises (arrière-cour)

Lundi 23 avril
18 heures
Café-concert avec Riyah, un groupe de Jérusalem à découvrir

Venez partager un moment convivial avec Riyah, groupe de musique éclectique, composé de jeunes musiciens dynamiques. Sur une base de musiques orientales, des accents de blues se mêlent au son bédouin, toujours avec des instruments traditionnels.

Mercredi 25 avril
18 heures
Conférence, « Une constitution pour un non-Etat, les faux espoirs d’un constitutionalisme palestinien. » par Emilio DABED et Nicolas PERUGINNI, en anglais.

JPEGAvocat spécialiste de la question constitutionnelle, Emilio Dabed présente le résultat de ses recherches sur le processus constitutionnel palestinien en abordant la compréhension sociale et les transformations politiques en Palestine par l’intermédiaire de la loi.

Jeudi 26 avril
18 heures
Projection du film : La soif du monde (2012), film réalisé par Yann Arthus-Bertrand, Thierry Piantanida et Baptiste Rouget-Luchaire, 90min
Français sous-titré en anglais

JPEGLe célèbre photographe, Yann Arthus-Bertrand, concentre son attention sur l’un des enjeux majeurs du futur, l’eau. Le documentaire, proposé par l’AFD, a été dévoilé pour la première fois le 22 mars dernier lors du Forum mondial de l’eau à Marseille. Il montre le défi que représentent des besoins en constante augmentation d’une population sans cesse croissante face à des réserves qui diminuent chaque jour.

Lundi 30 avril
18 heures
Conférence de Benjamin Stora et Renaud de Rochebrune à l’occasion de la présentation de leur dernier livre : La Guerre d’Algérie vue par les Algériens. Le Temps des armes (Des origines à la bataille d’Alger). Préface de Mohammed Harbi. Edition Denoël, 2011
En français.

JPEGRenaud de Rochebrune et Benjamin Stora abordent la guerre d’Algérie avec une perspective qui permet de jeter un regard neuf sur ce qu’on appelle généralement, du côté algérien, la guerre d’indépendance, la guerre de libération nationale ou la Révolution. Qu’il s’agisse des dates essentielles, du nombre des victimes, du déroulement des batailles, du comportement des populations civiles, des rapports entre Européens et Algériens, de l’utilisation de la violence ou de la torture, des objectifs de la lutte ou, bien sûr, des "héros", tous les aspects du conflit, et notamment les plus tragiques, prennent un tour totalement différent, et très instructif. Cela permet aussi d’éclairer d’un jour nouveau le destin contemporain de l’Algérie.

publié le 12/04/2012

haut de la page