Point Presse du 7 mai 2009

Question 1

Concernant la question du N° 11 daté du 4 mai 2009 et votre réponse on a le sentiment que la France implicitement a accusé L’IRAN en jouant avec la carte de renouvellement de violence pour gagner le plus grand nombre des cartes stratégiques en vue de la négociation proposée par les E3+3 ; veuillez nous préciser clairement votre position.

Question 2

D’après plusieurs média la France a froidement reçu le chef de la diplomatie israélienne Mr Avigdor Lieberman veuillez nous expliquer plus.

Agence de presse IRNA


Réponse

Je n’ai rien à ajouter à nos déclarations du 4 mai dernier, dans lesquelles vous aurez noté que nous avons marqué que nous considérons chaque aspect de notre relation avec l’Iran selon ses spécificités.

S’agissant de votre seconde question, nous avons rendu compte de cet entretien par un communiqué.

Question 03

Quel est votre commentaire sur le rapport publié par l’ONU selon lequel les restrictions israéliennes étouffent l’économie de Bethléem et ses environs en Cisjordanie ? Et, quelle est votre réaction vis-à-vis du rapport onusien selon lequel Israël est engagé dans 6 incidents ayant fait des morts, des blessés et des dégâts dans des bâtiments de l’ONU pendant son offensive à Gaza ?

Quelle est votre réaction au rapport de l’ONU sur la guerre a Gaza et les attaques contre les installations onusiennes ?


Réponse

Le rapport du Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires des Nations unies (OCHA) auquel vous faites référence dresse un bilan de l’impact de la colonisation et des restrictions de circulation sur l’économie de Bethléem et les conditions de vie de la population civile dans cette zone. Nous sommes préoccupés par l’aggravation des conditions de vie des Palestiniens décrite dans ce rapport et réitérons notre appel à l’arrêt des activités de colonisation et à des mesures de facilitation des conditions de circulation pour les personnes et pour les biens, en Cisjordanie comme à Gaza.

S’agissant de votre deuxième question, le document communiqué mardi par le Secrétaire général des Nations unies indique que 7 des 9 incidents graves sur lesquels le panel d’enquête était chargé d’enquêter impliquent l’armée israélienne. L’un des incidents est imputable au Hamas. S’agissant du dernier incident, trop peu d’éléments ont pu être recueillis pour identifier les responsabilités.

Ce document reprend notamment les recommandations formulées par le « panel d’enquête » sur les attaques contre les bâtiments des Nations unies lors du conflit de Gaza. Nous examinons actuellement le document communiqué par le Secrétaire général des Nations unies et notamment les recommandations qu’il contient.

Des consultations devraient se tenir prochainement à New York entre membres du Conseil de Sécurité afin de permettre un premier échange de vues sur les conclusions du panel d’enquête.

publié le 07/05/2009

haut de la page