Point presse du 11 mars 2010

Je vous rappelle que la France a condamné le projet annoncé par le ministère de l’Intérieur israélien de construction de plus de 1600 unités de logements à Jérusalem-Est.

Comme l’a déclaré hier la haute représentante Catherine Ashton au nom de l’Union européenne, nous estimons naturellement que les autorités israéliennes devraient revenir sur cette décision illégale au regard du droit international.

Au moment où les négociations de paix doivent reprendre entre Israéliens et Palestiniens, ce sont des décisions responsables qui sont attendues.

publié le 11/03/2010

haut de la page