Point presse du porte-parole du ministère des Affaires étrangères (23-07-2009)

Pouvez-vous nous dire si l’ambassadeur israélien, convoqué, est bien venu au Quai d’Orsay, qui il a rencontré et ce qui s’est dit de part et d’autre lors de cette convocation ?

Comme l’avait annoncé Bernard Kouchner avant-hier, l’ambassadeur d’Israël en France était présent ce matin au ministère des Affaires étrangères et européennes pour que notre position concernant la colonisation et la liberté de circulation lui soit rappelée par le directeur général des affaires politiques.

Un gel immédiat de la colonisation, y compris à Jérusalem-Est, est en effet indispensable pour sauvegarder la solution des deux Etats et permettre la relance des négociations sur une base crédible. Toutes les parties doivent respecter les engagements pris au titre de la Feuille de route.

S’agissant des questions d’accès et de circulation, notamment à Gaza, la situation ne peut pas non plus rester en l’état : Israël doit ouvrir de manière régulière les points de passages pour permettre la reconstruction de Gaza et le retour à la vie normale.

Cet entretien a été l’occasion de rappeler notre préoccupation devant les difficultés de circulation que connaissent depuis plusieurs mois nos diplomates dans les Territoires palestiniens, et la nécessité que les forces de sécurité israéliennes respectent le droit international applicable aux agents diplomatiques et consulaires./.

publié le 24/07/2009

haut de la page