Première réunion de suivi des présidence et co-présidences de la conférence internationale des donateurs (22 janvier 2008)

- A l’issue de la réunion du 22 janvier de M. Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes, M. Tony Blair, envoyé spécial du Quartet pour le Proche-Orient, M. Jonas Gahr Stoere, ministre des Affaires étrangères de Norvège et Mme Benita Ferrero-Waldner, commissaire européenne, chargée des relations extérieures et de la politique européenne de voisinage, le communiqué suivant a été diffusé :

Au nom de la Présidence et des co-Présidences de la
Conférence internationale des donateurs pour l’Etat palestinien

1.Conformément à leur engagement lors de la Conférence internationale des donateurs pour l’Etat palestinien, la présidence et les co-présidences se sont réunies ce soir à Paris, pour commencer à assurer un suivi approfondi des contributions annoncées lors de la conférence, du programme palestinien (PRDP) et de tous les éléments pertinents touchant à sa réalisation. Cette rencontre a été préparée par une réunion à Ramallah du groupe élargi des amis de la présidence du comité de liaison ad hoc (AHLC).

2.Le montant global des promesses de dons effectuées à Paris atteint désormais 7,7 Mds USD. La conférence de Paris a prouvé le haut niveau de confiance que la communauté internationale accorde au plan préparé et mis en œuvre par l’Autorité palestinienne.

3.Des bailleurs ont commencé à verser leurs contributions dès les premiers jours de janvier. Une part importante des bailleurs ont l’intention de transférer directement leur aide au compte unique du Trésor de l’Autorité palestinienne. C’est une démarche qui marque la confiance de ces bailleurs dans la capacité de l’Autorité palestinienne à respecter ses engagements. La présidence et les co-présidences saluent la mise en œuvre prochaine du mécanisme européen PEGASE et la création du fonds fiduciaire multibailleurs de la Banque Mondiale. Ces mécanismes sont complémentaires. L’aide budgétaire promise pour 2008 doit encore être confirmée. La présidence et les co-présidences invitent les donateurs à la mettre en place dès que possible.

4.Tout en reconnaissant que l’économie palestinienne a connu des progrès à la suite de la conférence de Paris, les co-présidences ont estimé que des efforts supplémentaires sont nécessaires de la part de toutes les parties. La situation à Gaza suscite de graves préoccupations économiques et humanitaires. Pour que la conjoncture économique s’améliore, des efforts de toutes les parties sont nécessaires : de la part des bailleurs, pour qu’ils s’acquittent rapidement de leurs engagements ; de la part de l’Autorité palestinienne, pour assurer la mise en œuvre rapide et complète du PRDP ; et de celle d’Israël, pour favoriser une amélioration de la circulation des biens et des personnes qui, comme l’ont souligné le FMI et la Banque mondiale, constitue une condition préalable à une pleine reprise économique. Nous incitons les participants à la conférence de Paris à maintenir la dynamique économique actuelle en apportant rapidement leurs contributions et en s’assurant que les dépenses récurrentes bénéficieront d’un financement adéquat.

5.Saluant les efforts de l’Autorité palestinienne en matière de sécurité, la présidence et les co-présidences invitent les bailleurs qui n’auraient pas déjà statué sur l’affectation de leur aide-projet à allouer une partie de cette aide aux projets en matière de sécurité : financement d’équipements, d’infrastructures et de formation des personnels.

6.La présidence et les co-présidences saluent le projet de conférence destiné à mobiliser les investisseurs privés au printemps à Bethléem. Confiantes dans la capacité des secteurs privés palestinien et israélien à susciter une dynamique bénéficiant à tous, la présidence et les co-présidences invitent les parties à créer les conditions propices au développement de projets d’investisseurs privés.

7.La présidence et les co-présidences ont décidé de se réunir à nouveau à la fin de mars à Bruxelles. Elles ont pris note de l’intention de la Présidence du comité de liaison ad hoc (AHLC) de convoquer une réunion du comité le 2 mai à Londres.

publié le 15/11/2016

haut de la page