Près de 90 délégations invitées à la conférence de Paris

PARIS, 4 déc 2007 (AFP) - Quelque 90 délégations sont attendues à la conférence des donateurs prévue à Paris le 17 décembre pour appuyer l’émergence d’un Etat palestinien, a indiqué mardi le ministère français des Affaires étrangères.

Des invitations ont été envoyées à 68 pays et à l’Autorité palestinienne par la France, pour cette rencontre de niveau ministériel qui se veut le prolongement de la conférence de paix d’Annapolis (Etats-Unis) du 27 novembre dernier.

On y trouve tous les pays du Moyen-Orient présents à Annapolis, (dont Israël, la Syrie, l’Arabie saoudite), tous les pays de l’Union européenne, les pays membres du G8, de grands pays émergents (Brésil, Indonésie, Inde...) ou encore des pays à forte communauté d’origine palestinienne comme le Chili.

Des invitations ont été transmises également à une dizaine d’institutions internationales : secrétariat général des Nations unies, présidence, commission et parlement de l’UE, Ligue arabe, Organisation de la conférence islamique (OCI) notamment.

Une dizaine d’institutions financières internationales (FMI, Banque mondiale, Banque européenne d’investissement) et fonds arabes de développement sont également conviés.
La France présidera cette conférence avec trois co-présidents : l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair, émissaire du quartette international pour le Proche-Orient, la Norvège, traditionnellement très investie pour la paix entre Israéliens et Palestiniens, et la Commission européenne.

La porte-parole du ministère, Pascale Andréani, a souligné le caractère "économique, mais aussi politique" de cette conférence des donateurs pour aider les Palestiniens à bâtir une économie et des institutions "viables".

"Cette conférence sera la conférence des donateurs la plus large consacrée aux Territoires palestiniens depuis la conférence organisée à Paris en 1996", a-t-elle ajouté.

AFP 041411 GMT DEC 07

publié le 16/08/2010

haut de la page