Présence de Michèle Philippe-Arellano

Outre le fait d’avoir présenté deux expositions de gravures sous les titres « Traces » et « Mare nostrum » aux Centres culturels français de Jérusalem, Gaza, Naplouse et Ramallah, Michèle Philippe-Arellano a animé un atelier au Département des Beaux-Arts de l’université Al-Qods à Jérusalem, ainsi que deux ateliers dans les centres pour enfants des camps de réfugiés de Jalazoune et Al Amaari, en partenariat avec l’association EJE.

Enfin, la présence de Michèle Arellano-Philippe s’inscrit dans le cadre du projet de création d’un atelier de gravures en Palestine... Déjà son retour est attendu par les artistes de Ramallah pour l’atelier professionnel des techniques qu’elle a promis d’animer.

JPEG
JPEG

JPEG

publié le 22/01/2008

haut de la page