Présentation de la coopération

La mission du Service de coopération et d’action culturelle (SCAC) est de mettre en œuvre les projets de coopération de la France à Jérusalem et dans les Territoires palestiniens, tels que définis avec les partenaires sur le terrain.

S’agissant des Territoires palestiniens, qui font partie pour le ministère français des affaires étrangères des pays de la Zone de solidarité prioritaire, une programmation pluriannuelle a été élaborée depuis 1999/2000 et est régulièrement évaluée et mise à jour.

En septembre 2000, un premier projet financé sur le Fonds de solidarité prioritaire (FSP) Développement du secteur éducatif - a été mis en place pour une durée de 3 ans. Par ailleurs, un FSP régional (Liban, Jordanie, Territoires palestiniens) vise à établir de nouvelles stratégies de gestion de l’eau agricole dans la bande de Gaza et en Cisjordanie.

D’autres projets sur FSP verront le jour dans les mois à venir dans les secteurs de la santé mentale, de la formation des juristes et fonctionnaires, de l’accès au droit, et de la lecture publique.

La coopération universitaire, l’archéologie, la formation linguistique et artistique et l’action culturelle sont autant d’autres volets de la mission du SCAC.

Dans le domaine culturel la présence française s’appuie sur un réseau de cinq centres culturels (CCF) répartis entre Jérusalem Est et Ouest (Romain Gary), la Cisjordanie (Ramallah et Naplouse) et Gaza. Par leurs activités de formation linguistique, de conférences littéraires et scientifiques, de représentations théâtrales, de projections cinématographiques et d’expositions diverses, les centres contribuent à faire connaître la culture française à un public curieux des différents aspects de cette culture. La promotion des musiques actuelles à travers des concerts et résidences d’artistes français jalonne l’année et constitue une priorité de l’action culturelle du SCAC en direction des publics jeunes tant à Jérusalem qu’en Cisjordanie ou à Gaza. Progressivement, les CCF sont devenus des lieux de rencontre et de brassage, d’innovation et d’échanges, souvent sollicités pour exposer aussi les formes multiples et riches de la création artistique et culturelle israélienne, palestinienne et française ou européenne.

publié le 07/12/2016

haut de la page