Que le spectacle commence !

JPEG En septembre, tous en piste ! Autour de trois événements, les arts du cirque sont définitivement à l’honneur dans les villes palestiniennes.

A Ramallah et à Naplouse, Michel Costiou, un dessinateur français qui « croque » les arts du cirque, expose ses esquisses. Il anime un atelier avec de jeunes artistes et étudiants sur le “reportage graphique”. Pour cet artiste, « le processus de création passe par la puissance et la précision du regard. Tous les sens en éveil, en totale disponibilité, [Il] compose d’instinct, dans l’instant. Le geste est rapide, le choix des couleurs improvisé et le mouvement des corps capté sur le vif ». C’est la vie en mouvement.

Son épouse Juliette, costumière, passionnée par les arts du cirque, rencontre quant à elle les compagnies locales du « Petit cirque de Naplouse », de l’Ecole palestinienne de Cirque et les théâtres Ashtar et Al-Kasaba à Ramallah pour donner des conseils et envisager un atelier avec des professionnels autour de la création de costume.

A Bethléem, Jérusalem et Naplouse, le cirque se décline aussi en musique... jouée « en sourdine » par la troupe de la “Fanfare Muette”, un groupe de musiciens qui, à la manière du cinéma muet, puise dans le langage du corps et de la musique pour mettre en scène l’espace de la rue. Sans bruit - comme leur nom l’indique- ils rebondissent sur des situations réelles pour entraîner le public dans un voyage musical et un récit visuel. Jonglage et contrebasse ensuite, avec la troupe Caboch’Art.

site officiel du dessinateur Michel Costiou

site officiel de la troupe Caboch’Art

publié le 22/01/2008

haut de la page