Sainte-Anne

JPEG - 36.8 ko
Sainte Anne

Le domaine de Sainte-Anne consiste en une magnifique église romane bâtie par les croisés au XIIe siècle et ses abords, jouxtant d’imposantes ruines d’édifices antérieurs, d’une grande richesse archéologique.

En effet, ce site situé à l’intérieur des murs de Jérusalem, à la porte Sainte Etienne, est considéré comme celui de la maison des parents de la Vierge Marie et de la piscine de Béthesda où, selon les Evangiles, le Christ guérit un paralytique. Suite au départ des croisés de Jérusalem, l’église Sainte-Anne fut préservée de la destruction grâce à une formidable acoustique qui la fit convertir en école coranique. En 1856, elle fut offerte à Napoléon III par le Sultan, en remerciement de son soutien lors de la guerre de Crimée. Confiée aux Pères Blancs du cardinal Lavigerie, elle fut restaurée par le gouvernement français à la suite des dommages survenus pendant la guerre des six jours de 1967.

Une messe consulaire y est célébrée le 14 juillet.

publié le 19/12/2012

haut de la page