Signature d’un accord pour l’amélioration des services d’eau et d’assainissement de Bethléem

Le projet d’amélioration des services d’eau et d’assainissement de l’agglomération de Bethléem, financé par l’AFD et mis en œuvre par l’Autorité palestinienne de l’eau (PWA) en étroite collaboration avec le service gestionnaire compétent (WSSA), a mis en place une formule innovante pour renforcer les capacités de la WSSA : l’accord de partenariat entre services des eaux.

JPEG

Ainsi, le 24 Novembre 2013, l’ONEE (Maroc), Eau de Paris, la Ville de Paris, l’AFD et les Nations unies (GWOPA/UN Habitat) ont signés un accord de coopération. Ce mécanisme découle des recommandations du Plan Hashimoto dont l’un des buts est de promouvoir les capacités des services des eaux. Cet accord doit permettre à la WSSA, service gestionnaire local, de partager les expériences et d’apprendre des pratiques de l’ONEE et d’Eau de Paris.

La WSSA souhaite en effet bénéficier d’une assistance pour la réduction du pourcentage d’eau non facturé. Pour ce faire, elle a identifiée trois actions pour lesquelles un soutien est requis :

-  l’amélioration de ses procédures d’exploitation et de réhabilitation des réseaux,
-  la mise en place d’un SIG (Système d’Information géographique),
-  le développement et la mise en œuvre d’un plan de gestion de l’eau.

La rationalisation et la réhabilitation du réseau d’eau (financées par l’AFD), combinées au renforcement des capacités techniques et commerciales de WSSA (cofinancé par les signataires de l’accord), permettront de réduire les pertes et favoriseront une utilisation optimale de la ressource disponible dans un contexte hydrique très contraint.

Enfin, en permettant de développer les capacités de WSSA, le projet contribuera à faciliter son évolution vers une plus grande autonomie technique et financière et, à terme, vers un éventuel statut d’opérateur régional conformément aux orientations stratégiques de PWA, l’Autorité palestinienne de l’Eau.

publié le 16/12/2013

haut de la page