Signature du premier prêt non souverain de l’AFD dans les Territoires Palestiniens

Le premier prêt non souverain de l’AFD dans les Territoires Palestiniens a été signé le mercredi 30 juillet.

Ce prêt long terme, d’un montant de 2.5 M€, permettra d’accompagner le développement de Pharmacare, entreprise pharmaceutique productrice de médicaments génériques établie à Ramallah (Cisjordanie) depuis 1985. Le prêt de l’AFD contribuera à l’augmentation de la capacité de production de Pharmacare de 7 millions à 20 millions d’unités par an et à la mise en place d’une nouvelle unité de production de gélules encore inexistante dans les Territoires Palestiniens.

Evoluant dans un environnement très contraint, les entreprises palestiniennes du secteur pharmaceutique produisent aujourd’hui insuffisamment de médicaments pour répondre aux besoins des Territoires Palestiniens (plus de 50% des médicaments qui y sont nécessaires sont importés par l’Autorité palestinienne à des coûts supérieurs de 30% aux produits fabriqués localement).

Le développement des capacités de production locale permettra d’élargir la gamme des médicaments à disposition de la population, d’en sécuriser l’approvisionnement et d’alléger la dépense en médicament de l’Autorité Palestinienne.

Dans ce contexte, le financement apporté par l’AFD à Pharmacare contribue directement à l’amélioration de la disponibilité en médicaments essentiels dans les Territoires palestiniens. En soutenant le programme d’investissement de Pharmacare, l’AFD participe également au développement du secteur privé palestinien.

JPEG

publié le 19/08/2014

haut de la page